Le Racing 92 rattrapé par le fisc

Le Racing 92 rattrapé par le fisc©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 25 mai 2017 à 12h46

Voilà une nouvelle affaire dont le Racing 92 se serait bien passé, à trois jours de son barrage face à Montpellier. Après l'arrestation de son deuxième ligne Ali Williams en possession de plusieurs grammes de cocaïne en février dernier, l'arrestation au volant en était d'ébriété de son ouvreur star Dan Carter quelques jours plus tôt, et les soupçons de dopage en début de saison, le Racing 92 est à présent rattrapé par le fisc. Le club francilien a été condamné en appel jeudi 24 mai à verser plus de 750 000 euros d'arriérés fiscaux, rapporte Rugbyrama.

Le champion de France en titre avait été contrôlé en 2012 sur les quatre saisons précédentes. Les inspecteurs s'étaient alors rendu compte que le club n'avait pas payé d'impôts sur les recettes de ses matches depuis 2008.

Le club de Jacky Lorenzetti avait pris cette liberté en raison d'un texte voté en 1997 par le conseil municipal de Colombes. Cette décision précise que "les matches de rugby et de football qui se dérouleront à Colombes soient exonérés de la taxe sur les spectacles", précise Rugbyrama.

Toutefois, le fisc a estimé qu'à partir du moment où le club a cessé d'être une association et s'est structuré en société commerciale, devenant ainsi un club professionnel, en 2001, cette exemption d'impôt n'avait plus lieu d'être.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU