La nouvelle affaire qui embarrasse Laporte

La nouvelle affaire qui embarrasse Laporte©Panoramic

Texte 6Medias - Vidéo RugbyAddict, publié le lundi 04 septembre 2017 à 20h22

Après les révélations du JDD concernant les liens étroits qu'entretiendraient Bernard Laporte et le président du MHR, Mohed Altrad, le président de la Fédération française de rugby se retrouve au coeur d'un nouveau scandale.



Le JDD et RMC viennent de révéler que Bernard Laporte aurait interféré, en avril dernier, en faveur de deux joueurs de la Seyne-sur-Mer, Julien Ory et Thibault Lavergne, dont les licences n'étaient pas en règle, pour qu'ils puissent participer au 8e de finale de Nationale B, face à Lavaur (Tarn). L'ancien secrétaire d'État, alors en déplacement à Singapour pour promouvoir la candidature de la France à la Coupe du Monde 2023, aurait passé un coup de fil au délégué de la rencontre pour plaider en faveur des deux joueurs varois.

"Le président de la FFR lui aurait signalé qu'il serait préférable que ces deux joueurs participent à cette rencontre", précise le JDD, d'après les termes de la commission des règlements de la FFR du 19 avril 2017. Lavaur a évidemment porté réclamation à la fin de la rencontre, en vain... avant de renoncer à faire appel. Hasard des choses, le président du club de l'époque, Alexandre Martinez, est aujourd'hui le nouveau trésorier de la FFR.

Autre surprenante coïncidence, l'un des deux joueurs autorisés à jouer, Julien Ory, est le directeur général de la société de restauration rapide "Juber" de Six-Fours-les-Plages (Var). Et son président n'est autre qu'un certain... Bernard Laporte.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU