"Je ne suis pas leur père" : le coup de gueule de Guirado

"Je ne suis pas leur père" : le coup de gueule de Guirado©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 20 février 2018 à 15h51

Pour la première fois depuis la soirée arrosée des joueurs du XV de France en Ecosse, Guilhem Guirado est sorti de son silence. Alors que huit Bleus (Thomas, Danty, Macalou, Lamerat, Picamoles, Lambey, Iturria, Belleau) ont été exclus du groupe tricolore par le sélectionneur Jacques Brunel, le capitaine de l'équipe de France n'a pas digéré cet épisode peu glorieux.

"Je ne suis pas leur père, je ne vais pas les enfermer dans leur chambre à double tour, lance Guirado dans une interview accordée au journal L'Equipe. Je suis responsable des valeurs du groupe et, pour moi, il n'y avait pas besoin d'envoyer une lettre recommandée pour dire qu'il ne fallait pas sortir. (...) Ce qui s'est passé va servir d'exemple, je pense que tout le monde a compris le message."



Alors que la Fédération Française de Rugby a lancé une enquête interne pour connaître avec précision la nature des écarts des Internationaux, à Édimbourg, dans la nuit du 11 au 12 février, Guilhem Guirado reconnaît avoir hésité à rendre son capitanat. "Est-ce que je mérite d'être capitaine, est-ce que je donne tout, est-ce que je fais tout bien pour passer les consignes, s'interroge le talonneur du RC Toulon toujours dans les colonnes de L'Equipe. J'en donne énormément et, malheureusement, ce n'est pas toujours entendu. Je me pose souvent la question. Tout ce que tu donnes, tout ce que tu fais, est-ce que ça a la même valeur pour tout le monde ? Mais j'ai reçu beaucoup de témoignages d'anciens joueurs qui me disent de ne pas lâcher." Ce vendredi, le XV de France joue un match primordial à Marseille, contre l'Italie, dans le cadre du Tournoi des 6 Nations. Les Bleus n'ont plus connu la victoire depuis près d'un an.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.