Grand ménage dans le rugby français

Grand ménage dans le rugby français©Panoramic

6Médias, publié le lundi 08 janvier 2018 à 19h11

Le rugby français est-il entré dans une nouvelle ère ? Ce lundi 8 janvier, tous les acteurs de la FFR et de la LNR avaient en tout cas rendez-vous au Centre National du Rugby à Marcoussis (Essonne) pour évoquer le projet autour du XV de France conduit par le nouveau sélectionneur Jacques Brunel, remplaçant de Guy Novès remercié de ses fonctions le 27 décembre dernier. "La mission sera de remettre l'équipe de France là où elle a été souvent, à savoir de prétendre tous les ans au gain du Tournoi des 6 Nations, d'être dans les dernières rencontres à la bagarre pour prétendre gagner le Tournoi", a indiqué l'ancien sélectionneur de l'équipe nationale d'Italie.



Fin de la liste Elite

Alors que les entraîneurs du Top 14 étaient conviés pour trouver des solutions à court terme permettant au XV de France de redevenir compétitif, Jacques Brunel a d'ores-et-déjà précisé que la liste Elite protégeant 45 internationaux (notamment pour éviter l'accumulation des matches ou optimiser la préparation estivale, ndlr) ne serait sans doute pas conservée. Une information capitale alors que la FFR et la LNR avaient mis des mois à s'accorder sur ce sujet. "Je ne suis pas certain que la liste ait encore lieu d'exister a confié l'entraîneur âgé de 63 ans. En tout cas, la sélection des joueurs de l'équipe de France ne se fera pas en fonction d'elle". Les cartes sont donc rebattues pour composer le groupe France.



Aux côtés de ses adjoints Jean-Baptiste Elissalde, Sébastien Bruno et Julien Bonnaire, le nouvel homme fort des Bleus a désormais moins d'un mois pour trouver une ligne directrice à son projet de jeu et fédérer le maximum de joueurs. Le XV de France version Jacques Brunel disputera son premier match officiel le 3 février prochain face à l'Irlande dans le cadre du Tournoi des 6 Nations.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU