France-Irlande : cruelle défaite pour les Bleus

France-Irlande : cruelle défaite pour les Bleus©Media365
A lire aussi

Texte Media365 / Vidéo FFR, publié le dimanche 04 février 2018 à 09h31

L'Irlande est venue à bout du XV de France 15-13 ce samedi grâce à un grand Jonathan Sexton.

Cruelle défaite pour le XV de France ce samedi qui pensait bien tenir la victoire face à l'Irlande. Mais un éclair de génie de Jonathan Sexton trois minutes après la sirène a permis au XV du Trèfle de s'imposer 15-13.

Quelle prestation défensive de la part des deux équipes tout au long de cette rencontre qui ont concédé très peu de terrain. Ce qui a donné une première période fermée, marquée par un énorme engagement. Mais les Irlandais ont obtenu plus de pénalités intéressantes, dans le camp tricolore, transformées sans problème par l'homme du match.

Opposés à une défense bien regroupée et infranchissable, les Bleus n'ont pas trouvé de solution et ont peu alterné pour tenter de déstabiliser leurs adversaires. Les hommes de Jacques Brunel s'en sont remis à Maxime Machenaud pour rester au contact au tableau d'affichage malgré la sortie prématurée de Matthieu Jalibert (30eme).Trop de pénalités concédées dans le camp françaisLe courage et l'engagement français n'ont pas comblé un déchet offensif évident et un manque dans la création. Mais la bonne défense tricolore a permis à la France de ne pas être décrochée à la pause, les visiteurs menaient seulement 9-3. La volonté des partenaires de Guilhem Guirado, sur tous les fronts ce samedi, s'est renouvelée dans le deuxième acte.



Si les pénalités idéalement placées se sont accumulées en faveur des hommes de Joe Schmidt, les Français ont bien résisté grâce à une excellente première ligne. Mais le combat des Bleus n'était toujours pas récompensé à cause d'un manque de solutions offensives. Un problème légèrement réglé par l'entrée d'Antoine Dupont.Thomas pensait offrir la victoire au XV de FranceLe remuant demi de mêlée a apporté un peu de folie à une courageuse équipe jusqu'à l'exploit personnel de Teddy Thomas. L'ailier du Racing 92 a passé en revue la défense adverse sur près de soixante mètres pour donner l'avantage aux siens à huit minutes de la fin (13-12). Une avance qu'aurait pu creuser Anthony Belleau en convertissant une pénalité dans les derniers instants. Cependant, les Bleus pensaient tenir leur premier succès depuis presque un an avec une défense héroïque après la sirène qui a maintenue l'Irlande à quarante mètres de l'en-but tricolore.

C'est à ce moment-là, après trois minutes de temps supplémentaire, que Jonathan Sexton a tapé un drop depuis le milieu du terrain pour offrir la victoire au XV du Trèfle. Un succès dans les derniers instants, après un match plutôt équilibré, qui assomme les Français. L'homme du match : Jonathan Sexton (Irlande) Le demi d'ouverture a réussi un drop impressionnant trois minutes après la fin de la rencontre pour offrir la victoire à son équipe. Une tentative de cinquante mètres réussie sous la pluie de la part de Jonathan Sexton qui a montré sa classe mondiale sur cette rencontre grâce à quinze points inscrits et une organisation parfaite du jeu irlandais.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
137 commentaires - France-Irlande : cruelle défaite pour les Bleus
  • Moi je rigole bien, notre Brunel sur le midol de vendredi disait qu'il était serain. Trop de propagande en ce qui concerne Jalibert par ces médias . Machenaud nul de nul, Dupont titulaire ce n'est plus le même match.En écosse une autre branlée en vue c'est écrit d'avance. Peut- être gagneront-ils contre l'Italie, pas si sûr que ça. Nous en reparlerons par la suite.Les commentaires de Galtier et de son acolyte sur France 2, nul et plus que nul, a les entendre à trois minutes de la fin du temps réglementaire l'équipe de France avait sa première victoire 2018 en poche, un match se joue au delà , nous en avons eu la preuve samedi. Laporte fait les bordures.
    Quand à Parpaioun il papillonne avec son flanker 7, révisez bien vos analyses avant de sortir des conneries en permanence chaque semaine. A vous lire prochainement avec attention. Salutations.

    Une grosse différence pour Papaioun et moi même : nous aimons le rugby , pour y avoir longtemps joué, et les valeurs comme la tolérance et le respect !
    Si vous aimez débiner les bleus, c'est votre problème , sachant en plus , que c'est avant tout un sport, même si certains en font profession.
    Enfin, acceptez que l'on ne pense pas forcément comme vous ! !

  • Moi je rigole bien, notre Brunel sur le midol de vendredi disait qu'il était serain. Trop de propagande en ce qui concerne Jalibert par ces médias . Machenaud nul de nul, Dupont titulaire ce n'est plus le même match.En écosse une autre branlée en vue c'est écrit d'avance. Peut- être gagneront-ils contre l'Italie, pas si sûr que ça. Nous en reparlerons par la suite.Les commentaires de Galtier et de son acolyte sur France 2, nul et plus que nul, a les entendre à trois minutes de la fin du temps réglementaire l'équipe de France avait sa première victoire 2018 en poche, un match se joie au delà , nous en avons eu la preuve samedi. Laporte fait les bordures.
    Quand à Parpaioun il papillonne avec son flanker 7, révisez bien vos analyses avant de sortir des conneries en permanence chaque semaine. A vous lire prochainement avec attention. Salutations.

  • Cruelle défaite certe !! je n'ai pas pu voir le match en direct, mais viens de le visionner après enregistrement et j'ai vu une équipe qui avait au moins envie !!! manquant un peu d'ambition dans le jeu, mais surtout 2 paramètres qui ne les ont pas aidés ; l'arbitrage de Owens, comme d'habitude tendancieux !! mais avec un joueur de l'EDF particulièrement inintelligent et qui décidément n'a pas sa place à ce niveau car c'est un récidiviste dans le domaine de la bètise, c'est ce pauvre Vahamahina qui coute donc 6 points et la victoire !!! A quand un 2ème ligne meilleur et surtout plus intelligent !!!!

  • cruelle défaite ? non, défaite logique malgré une défense héroïque et... un exploit individuel ! Sinon rien, pas de meneur, pas de stratège, pas d'attaque...Brunel sauveur de l'équipe de France ? C'est à mourir de rire.!!!

  • Je lis les commentaires et je vois que l 'on parle plus de Laporte et de Novès que des joueurs de l 'équipe de France et de leur premier match !
    Alors en résumé ,avec Novès si le Stade Toulousain a eu des résultats c 'est grâce à lui et si l'équipe de France a eu des résultats lamentables ,ce n 'est pas sa faute mais celle des mauvais joueurs du TOP14 et en filigrane Laporte .
    Concernant Laporte , les victoires obtenues dans le tournoi et les titres gagnés en Top14 , ce n 'est pas grâce à lui mais grâce aux bons joueurs qu'il avait sous la main......en plus si l'équipe de France a perdu hier c 'est encore à cause de Laporte qui a viré le bon Novès pour mettre le mauvais Brunel ....
    Alors si j 'ai bien compris , la quasi totalité des gens souhaitent et/ou préfèrent que l 'équipe de France perde encore pour faire chier Laporte .
    Et bien moi , je soutiens l 'équipe de France et Brunel , comme j 'ai soutenu Novès ,et je m 'en cague de savoir quand l 'équipe de France perd si ça impacte ou pas Laporte !!!

    Quand je dis que Parpaioun est en forme ! ! !
    Moi aussi, j'ai gueulé allez les bleus , et je continuerai ( même dans mon salon ! ! )
    On a été à 2 doigts de battre ces Irlandais qui n'ont rien montré de leur jeu habituel , sinon , qu'ils ont limité les fautes au strict nécessaire là ou nos bleus ont fait des fautes de débutants .
    Le staff a aussi sa responsabilité en laissant Belleau taper la pénalité

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]