FFR : Les intentions de Laporte font peu de doutes

FFR : Les intentions de Laporte font peu de doutes©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 05 juillet 2020 à 19h50

S'il n'a pas encore officialisé sa candidature pour un deuxième mandat à la tête de la FFR, Bernard Laporte a confié au magazine Midi Olympique que l'annonce est proche.

Bernard Laporte maintient un semblant de suspense. Alors que le budget 2020-2021 de la Fédération Française de rugby, présenté par les équipes de l'ancien entraîneur du XV de France, a été massivement approuvé par les clubs malgré un déficit à hauteur de 5,63 millions d'euros, la candidature à un deuxième mandat de l'actuel patron du rugby français n'est pas encore officialisée. Mais, dans un entretien accordé au magazine Midi Olympique, Bernard Laporte ne fait que peu de mystère de ses intentions de s'opposer à la liste menée par Fabien Grill. « C'est une grande satisfaction. Nous sommes évidemment très fiers d'être plébiscités par les clubs, a déclaré l'ancien membre du gouvernement. Notez que ce budget serait positif sans le plan de relance que nous avons mis en place. Les clubs l'ont bien compris. Nous sommes à leur service et c'est ce qui nous guide depuis toujours. »

Laporte : « J'annoncerai ma décision en début de semaine »

Une officialisation des intentions de Bernard Laporte n'est plus qu'une question de temps et c'est ce dernier qui l'assure. « On verra bien (rires), ajoute ce dernier. J'annoncerai ma décision en début de semaine. » Quant à la justification d'une telle attente, le patron du rugby français donne une explication très claire. « Je suis président de la FFR et je veux être actif jusqu'au dernier moment. Je ne me voyais pas durant une période aussi difficile pour tout le monde prendre la parole pour dire si oui ou non je serai candidat en octobre prochain, assure Bernard Laporte. Mon rôle, c'est d'être aux côtés des clubs. Depuis le début de la crise, j'enchaîne, deux, trois ou quatre réunions par jour entre mes fonctions à la FFR, à World Rugby ou encore aux 6 Nations. Je n'avais pas la tête à ça, ni même le temps de faire campagne. » Une campagne qui devrait rapidement être lancée et qui promet d'être tendue avec une opposition vent debout contre les plans de Bernard Laporte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.