FFR : Des comptes dans le rouge à cause d'" événements exceptionnels "

FFR : Des comptes dans le rouge à cause d'" événements exceptionnels "©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 09 novembre 2018 à 16h40

La Fédération Française de rugby a officialisé ses comptes pour l'exercice 2017-2018 et annonce que, suite à des « événements exceptionnels », le déficit s'élèvera à 7,35 millions d'euros.

Que les comptes de la FFR soient dans le rouge, c'était prévu mais, contrairement aux plans initiaux qui prévoyaient jusqu'à 340 000 euros de déficit, le chiffre est bien supérieur à cette estimation. Dans un communiqué publié sur son site officiel, la Fédération annonce que des « événements exceptionnels » ont grandement plombé ses comptes. Le premier de ces événements tient à la promesse de campagne de Bernard Laporte de stopper net le projet de construction du « Grand Stade » qui a entraîné des provisions à hauteur de deux millions et demi d'euros. Un retrait qualifié de « salvateur et garantissant la santé financière de la Fédération ». La deuxième justification apportée par la FFR tient à l'organisation de la Coupe du Monde des moins de 20 ans cet été dans le cadre d'une « stratégie de reconquête pour redonner à la France sa place sur la scène internationale ».

Novès et 2023, deux poids financiers pour la FFR


Cette stratégie à l'internationale est symbolisée par le troisième « événement exceptionnel » mis en avant par la Fédération : l'obtention de l'organisation de la Coupe du Monde 2023 face à l'Irlande et l'Afrique du Sud. Pour se justifier, la FFR avance que « le retour sur investissement prévisionnel de la Coupe du Monde 2023 est compris entre 50 et 60 millions d'euros de bénéfices nets pour la Fédération en 2023 ». Le dernier imprévu qui vient grever les comptes de la fédération n'est rien d'autre que la décision de Bernard Laporte de se défaire de Guy Novès comme entraîneur du XV de France pour mettre à sa place Jacques Brunel. « Une décision sportive assumée pour remettre le XV de France en ordre de marche d'une part, et assumée sur le plan financier d'autre part », commente la FFR dans son communiqué. Des comptes qui, selon ce même communiqué, seront certifiés « sans réserves » par le commissaire aux comptes lors de la prochaine Assemblée Générale financière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.