Compiègne : décès tragique d'un rugbyman

Compiègne : décès tragique d'un rugbyman©Panoramic

6Medias, publié le jeudi 07 décembre 2017 à 16h47

Le club de rugby de Compiègne, qui évolue en Fédérale 3, est en deuil. L'un de ses joueurs est décédé dans la nuit de mardi à mercredi dans un accident de la route, révèle Le Parisien.

Le drame s'est déroulé aux alentours de 2 heures du matin sur la D1032, près de Noyon, dans l'Oise.

Hugh Diaz, 29 ans, se trouvait à bord de son véhicule lorsqu'il est entré en collision avec une autre voiture qui roulait à contresens. Le joueur américain de 29 ans n'a pas survécu. La conductrice de l'autre véhicule, âgée de 35 ans, a quant à elle été transférée à l'hôpital de Compiègne, précise le quotidien.



Hugh Diaz était arrivé au club l'année dernière. L'ailier évoluait actuellement avec l'équipe réserve. Son coach est aujourd'hui sous le choc. "C'est une terrible nouvelle. Hugh était un don du ciel pour mon équipe. C'était un type extraordinaire, et un grand frère bienveillant pour tous ses jeunes coéquipiers. La famille rugby l'avait accueilli à bras ouverts. Il s'y était fait une place, il restera à jamais dans nos coeurs", a confié au Parisien Vincent Lelano.

Un drame qui s'ajoute au grave accident d'un autre joueur de Compiègne, Romain Carlier, brûlé à 80% le 25 avril dernier, dans un accident de travail. "Notre club traverse une année noire. Ça commence à faire beaucoup, on va avoir du mal à s'en relever", a déploré Vincent Lelano dans les colonnes du Parisien.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
18 commentaires - Compiègne : décès tragique d'un rugbyman
  • On aurait titré "un automobiliste est tué dans un accident de la route", le fait perdait en intérêt sur le plan journalistique. C'était pourtant la triste et simple réalité. Un non article ce qui n'enlève au tragique évènement pour la famille.

  • A ceux qui lancent ce type d'info : 99% des internautes lisant le titre dans la rubrique sport penseront qu'il s'agit d'un joueur de rugby (plutôt connu sinon quel intérêt) qui décède au cours d'un match ou entraînement. Donc encore une fois titre raccoleur ...

    Comme quoi cela dépend des essais marqués pour qu'un homme est un "intêret" ?
    Il s'agit d'un accident provoqué par la betise d'une personne roulant en sens
    inverse , comme quoi la bêtise tue !!!! et cela c'est de l'info

  • oui potriais comme le deces de jonnhy il y en a tous les jours des deces et des plus jeune alors ca va

    johnny et non jonnhy

  • Quel rapport entre le rugby et ce tragique accident de la route comme il y en a des dizaines chaque jour ???
    Un humoriste disait 'C'est pas parce qu'on n'a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule'
    Apparemment, chez Orange, même si on n'a rien à dire, on trouve toujours des c...à écrire.
    Rien à voir avec de l'info.
    Condoléances à la famille de ce garçon.

    Merci pour vos messages en bien ou en mal toute façon personne ne ressent notre souffrance et son absence à ce jour!!! Son fils qui grandit sans son père une horreur pour nous ses proches
    Par contre à aucun moment l'identité de cette femme responsable et sous l'emprise d'alcool et je ne sais quoi d' apres le medecin du smur n'est dévoilée, en ce qui nous concerne nous n'avons pas autorisé qui que se soit à parler de lui...
    Cordialement

  • Ce titre laisse un gout ambigu : le rugby tue...même sur la route..
    RESPECT pour ce garçon,sa famille .

    Quelle comparaison ! Le rugby tue mais sans commune mesure la route. La mort de ce jeune homme n' a rien à voir avec le rugby. Condoléances à la famille.

    Quelle comparaison ! Le rugby tue mais sans commune mesure la route. La mort de ce jeune homme n' a rien à voir avec le rugby. Condoléances à la famille.