Carnet noir : Le jeune pilier de Bourg-en-Bresse est décédé

Carnet noir : Le jeune pilier de Bourg-en-Bresse est décédé©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 18 juillet 2020 à 19h28

Nicolas Gigot (19 ans), jeune pilier belge du club de Bourg-en-Bresse, est décédé samedi. Victime d'hyperthermie et d'une hépatite fulgurante, il s'était écroulé lors d'un entraînement le 16 juin.

Le monde du rugby pleure Nicolas Gigot. Le jeune pilier belge de Bourg-en-Bresse (19 ans), grand espoir du club, s'est éteint samedi matin, a annoncé son père sur Facebook. "C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons que Nicolas n'a malheureusement pas remporté son combat contre cette saloperie de maladie fulgurante. Il s'est éteint paisiblement cette nuit après 32 jours de lutte acharnée, entouré de maman, papa, Fanny et Isabelle. Nous l'avons accompagné jusqu'au bout, il est maintenant en paix délivré de toute souffrance. Merci à vous toutes et tous de nous avoir soutenus dans cette douloureuse épreuve, grâce à vos bonnes ondes il n'a rien lâché", a écrit Bernard Gigot sur la page "Tous ensemble dans la mêlée avec Nico", créée lorsqu'il a été plongé dans le coma. 


Nicolas Gigot s'était écroulé à l'entraînement lors d'un footing en forêt le 16 juin dernier, victime d'hyperthermie et d'une hépatite fulgurante. Il avait été plongé dans le coma, avant de se faire greffer d'urgence un foie. Sa jambe droite, qui commençait à se nécroser au niveau de la cuisse, avait ensuite été amputée, puis sa jambe gauche, sans que son état ne s'améliore vraiment pour autant. Il avait ensuite été sorti du coma, mais son pronostic vital restait engagé. Le monde du rugby s'était mobilisé pour le soutenir, ainsi que ses parents, venus de Belgique pour se rendre à son chevet, et une cagnotte Leetchi a été créée pour leur venir en aide. Des stars du rugby mondial lui ont envoyé des messages d'encouragement, à l'image de Jonny Wilkinson ou encore Dan Carter. "Salut Nicolas, c'est Dan Carter. Je sais que tu passes par un terrible moment, mais je voulais que tu saches que je pense à toi depuis la Nouvelle-Zélande. Reste fort et tout le meilleur. Merci mon frère", lui disait le double champion du monde néo-zélandais dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.