Agressions sexuelles : deux joueurs du Stade français en garde à vue

Agressions sexuelles : deux joueurs du Stade français en garde à vue©Facebook Stade Français Paris

6Medias, publié le lundi 24 juillet 2017 à 07h50

La situation s'envenime pour les Fidjiens Waisea Nayacalevu et Josaia Raisuqe. Les deux joueurs du Stade français ont été placés en garde à vue dans la nuit de samedi à dimanche à Paris.

Le site de franceinfo évoque un dépôt de plainte pour agressions sexuelles avec circonstances aggravantes et violences volontaires en état d'ivresse. Deux femmes de 25 et 35 ans et un homme de 23 ans auraient été agressés par les joueurs. Ce dernier a confié à franceinfo avoir eu "extrêmement peur".
Dans un message publié sur Facebook, il revient sur l'agression : "À la sortie d'un bar, deux amies et moi tombons sur trois rugbymen du Stade Français de Paris, salement bourrés. Ils viennent de fêter les 23 ans de l'un d'eux, Josaia Raisuqe, et attendent bruyamment un taxi. Ce dernier, 1m90, 91kg, vient vers nous, défait son pantalon et, en caleçon, plaque Jessica contre le mur et attrape ses seins, un dans chaque main. J'essaie tout de suite de m'interposer - je mesure 1m64 et pèse 64kg - mais il se retourne et m'envoie un coup de poing dans le visage".

Le Stade français a rapidement publié un communiqué sur Twitter. "En l'absence d'information officielle, le Stade Français Paris ne peut qu'appeler à la prudence dans les commentaires. Cependant, en vertu des valeurs qu'il défend, et notamment du respect dû à chacun, le club de la capitale condamne avec la plus grande fermeté toute forme de violence et en particulier les violences faites aux femmes". Le club précise qu'il prendra des mesures appropriées en fonction des faits s'ils étaient avérés.
Franceinfo souligne que des interruptions temporaires de travail (ITT) ont été prononcées par l'unité médico-judiciaire à l'encontre des deux victimes frappées. De plus, une confrontation entre les différentes parties pourrait avoir lieu dès ce lundi 24 juillet.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
44 commentaires - Agressions sexuelles : deux joueurs du Stade français en garde à vue
  • Je ne vois pas les fautes de Zububu. Ce que je vois c'est que lorsqu'une femme est agressée sexuellement il faut toujours qu'elle le prouve. Ne me dites pas que personne n'était dans la rue lorsqu'elle était plaquée contre le mur. Le monsieur a eu raison de s'interposer, dommage qu'il a reçu un coup mais il a eu un comportement d'homme respectable et malheureusement il y en a de moins en moins. Nous avons régressé dans la mentalité des hommes vis-à-vis des femmes, et moi aussi je pense que ça vient des gens qui ne sont pas de chez nous, ils n'ont pas eu notre éducation où l'on disait que la liberté de chacun s'arrêtait où commençait celle des autres. Un homme qui utilise la force pour obtenir ce qu'il veut ou pour prendre ce qu'il veut n'a pas de c.......s c'est une mauviette, il ne vaut rien. Ce n'est pas à la grosseur de ce qu'il a dans le pantalon qu'on l'apprécie.......

  • une b.... à la place du cerveau,comme beaucoup.

  • à part ça quoi de neuf ?

  • lorsque Ali Williams et O'Connor , 2 bons blancs ont été chopé le nez dans la poudre , on les a pas traité de sauvages et on ne leur a pas demandé de rentrer chez eux
    lorsque les 3 mecs de Grenoble , un français bien de chez nous , un irlandais et un néo zélandais ont été mis en examen pour des faits similaires , on les a pas traité de sauvages
    alors dites nous les jeantrump , teufteuf65 , ungaulois , vous ne seriez pas un peu xénophobes par hasard ?? vous avez besoin de ce genre d'article pour pouvoir vous lacher et avoir l'impression d'avoir une paire ?

    gêné ?

    tupolev , autant que toi par les bacs à sable
    à la différence : les réactions dépassent le sport

  • Virés ipso facto et renvoyés dans leur pays par le premier avion à leur frais Il semble de plus en plus evident que la France est le pays oû l'on peut faire n'importe quoi avec la benediction de la justice Pays de non droit Catastrophique pour notre securité