Affaire Laporte : Flessel veut " une certaine éthique "

Affaire Laporte : Flessel veut " une certaine éthique "©Media365

Loïc Bailles, publié le mardi 29 août 2017 à 22h45

Après les principaux concernés par cette affaire, c'est au tour de Laura Flessel, ministre des Sports, de s'exprimer sur le sujet. Pour elle, pas de décision dans la précipitation.

On ignore encore les conséquences que pourraient avoir l'affaire Laporte-Altrad pour le président de la Fédération française de rugby (FFR). Mais Bernard Laporte est pris dans une tempête dans laquelle les observateurs ont du mal à lui donner une issue favorable. Sur France Bleu, la ministre des Sports, Laura Flessel, a déclaré qu'il fallait "une certaine éthique". Des contacts ont été établis entre l'ancien sélectionneur du XV de France et le cabinet de Laura Flessel mais cette dernière veut attendre "d'autres retours d'informations avant de trancher". La ministre des Sports veut prendre son temps, alors que Bernard Laporte semble dos au mur. "Il faut anticiper, réagir : c'est un cas parmi tant d'autres, mais nous allons prendre le temps de bien l'analyser, de bien le comprendre", a-t-elle conclu.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU