Saracens : Au tour de Mike Rhodes de prolonger son contrat

Saracens : Au tour de Mike Rhodes de prolonger son contrat©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le lundi 27 juillet 2020 à 22h35

A l'image de plusieurs de se coéquipiers, le troisième-ligne sud-africain Mike Rhodes a prolongé son contrat avec les Saracens, relégués en deuxième division anglaise.

Les Saracens peuvent compter sur la fidélité de leurs joueurs. Après les frères Vunipola, Owen Farrell ou encore Maro Itoje, Mike Rhodes a décidé de lier son avenir au club londonien pour la saison prochaine, qu'il disputera dans la deuxième division anglaise. Présent aux Saracens depuis 2015, l'ancien joueur de la Western Province, qui n'a jamais été sélectionné avec les Springboks dans sa carrière, a prolongé son engagement pour une seule saison malgré une blessure au dos dont il se remet. « Nous sommes ravis que 'Rhodesy' a accepté de prolonger avec le club. Il a joué un rôle crucial dans notre progression au cours des cinq dernières années, a déclaré dans un communiqué Mark McCall, directeur du rugby des Saracens, dans un communiqué. Son expérience et son esprit combatif seront importants dans le défi qui nous attend. »


Rhodes veut prendre du plaisir

S'il est conscient que la saison prochaine des Saracens en Championship ne sera pas de tout repos, Mike Rhodes a confié se sentir comme chez lui au sein du club londonien. « Je me sens très privilégié d'avoir ajouté une année de plus à mon contrat ici. C'est un endroit que ma famille et moi avons appris à aimer au cours des six dernières années, a déclaré le Sud-Africain dans un communiqué. Évidemment, nous avons connus des saisons vraiment bonnes, je me suis fait beaucoup de bons amis et j'ai simplement apprécié la manière dont tout se passe au sein du club. » Une prolongation de contrat qui entre également dans une évolution de la vision qu'il a du rugby. « Je souhaite mettre l'accent sur l'idée de prendre du plaisir à jouer au rugby, ajoute le troisième-ligne. Cette saison a été longue, je n'ai été capable de ne jouer qu'un match jusqu'à maintenant et j'espère en avoir encore d'autres dans ma besace. » Si son dos cesse de lui poser problème, la chose semble entendue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.