Angleterre - Premiership : Pas d'appel des Saracens

Angleterre - Premiership : Pas d'appel des Saracens©Media365

Lucas Bertolotto, publié le lundi 18 novembre 2019 à 16h41

Sanctionnés de 35 points de pénalité et d'environ six millions d'euros d'amende, les Saracens ont finalement décidé de ne pas faire appel.

La sanction a fait trembler le monde du rugby. Jamais jusque-là un club n'avait été pénalisé à cette hauteur et tout le monde pensait que le champion d'Angleterre en titre allait faire appel. Cependant, les Saracens ont décidé de ne pas contester cette sanction et de l'accepter alors qu'ils avaient jusqu'à ce lundi pour prendre une décision. « Tout réexamen ou appel supplémentaire serait coûteux, long et déstabilisant pour le club, a expliqué le propriétaire du club Nigel Wray dans un communiqué. Par conséquent, pour le bien du jeu, de la Premiership et de ce merveilleux club, nous avons décidé d'accepter notre punition et nous espérons mettre bientôt tout ça derrière nous. » Le club triple champion d'Europe va donc perdre 35 points en Premiership et se retrouver dernier du classement avec un total de -22 soit 26 unités de moins que Leicester jusqu'à présent lanterne rouge. Ensuite, la formation pensionnaire de l'Allianz Park devra payer l'amende d'environ six millions d'euros sur plusieurs mois.

Aucun joueur ne quittera le club



La course pour le maintien est plus que jamais lancée pour les Sarries qui ont montré dès ce week-end sur la pelouse du Racing (10-30) leur envie de laisser la Champions Cup de côté pour rester parmi l'élite du rugby anglais. Sanctionné pour ne pas avoir respecté le plafond salarial mis en place par la ligue anglaise, avec un contournement via différentes entreprises, Nigel Wray a tout de même affirmé qu'aucun joueur ne serait amené à quitter le club après cet événement et qu'il en était le premier responsable : « Je reconnais que les arrangements entre les joueurs et moi, conclus de bonne foi, auraient dû être portés à la connaissance du responsable du plafond salarial. En tant que président, je dois assumer l'entière responsabilité des arrangements qui ont conduit à ce résultat.  »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.