Angleterre : Les Saracens sanctionnent Vunipola

Angleterre : Les Saracens sanctionnent Vunipola©Media365

Thibault Laurens, publié le mardi 16 avril 2019 à 11h52

Alors qu'Israel Folau a provoqué un véritable tollé en publiant des messages à caractères homophobes sur les réseaux sociaux, Billy Vunipola avait affiché son soutien à l'international australien. Un soutien qui a déplu au sein de son club, les Saracens, et qui a décidé d'avertir le troisième ligne centre.

Billy Vunipola (26 ans) va devoir faire profil bas durant un petit moment. Le troisième ligne centre a été « formellement averti » par les Saracens après son soutien à Israel Folau, l'arrière australien qui avait publié des messages à caractères homophobes sur ses réseaux sociaux. Dans un communiqué, les Saints ont mis les choses au clair : « Chez les Saracens, nous sommes une famille ouverte à tous avec la conviction que tous doivent être traités sur le même pied d'égalité dans le respect et l'humilité. Nous reconnaissons la complexité des différents systèmes de croyances et comprenons que l'intention de Billy était d'exprimer la parole de Dieu sans offenser. Quoiqu'il en soit, il a fait une grave erreur de jugement en publiant et partageant son opinion, ce qui est incompatible avec les valeurs du club mais également ses obligations contractuelles. Le joueur a formellement été averti sur son comportement à l'avenir. »

Vunipola n'en est pas à son premier dérapage


Pour rappel, l'international anglais avait reçu une convocation de la Fédération anglaise de rugby après avoir déclaré que « les hommes sont faits pour procréer avec une femme, c'est l'objectif, non ? » Une nouvelle affaire qui écorne un peu plus l'image du natif de Brisbane en Angleterre, lui qui s'est souvent fait remarquer aussi bien par ses prouesses sur le pré qu'en dehors. Lors du Tournoi des Six Nations 2019, en compagnie de Ben Te'o, Vunipola avait enfreint le protocole réglementaire instauré par le XV de la Rose. Les deux hommes étaient rentrés ivres d'une soirée après la rencontre face à l'Ecosse (38-38), avant de présenter leurs excuses devant les membres de la Fédération et les autres joueurs de la sélection anglaise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.