Ledecky écrit une page d'histoire en se qualifiant de nouveau pour les JO sur 800m

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le dimanche 23 juin 2024 à 10h29

A 27 ans, la nageuse américaine Katie Ledecky est devenue la première nageuse de son pays à se qualifier pour quatre Jeux Olympiques d'affilée sur une même épreuve, en l'occurrence le 800m.

Le grand public l'a découverte en 2012, lors des Jeux Olympiques de Londres, lorsqu'à seulement 15 ans, elle a remporté la médaille d'or sur le 800m. Depuis, Katie Ledecky est devenue une véritable légende de la natation, et elle disputera cet été à Paris ses quatrièmes JO. Ce samedi, la nageuse de 27 ans a écrit une petite page d'histoire de la natation en se qualifiant pour ses quatrièmes JO de suite sur la même distance, en l'occurrence le 800m, à l'issue des impitoyables Trials, les sélections américaines où il faut absolument terminer aux deux premières places de la finale pour se qualifier. En 2012, elle s'était seulement qualifiée sur 800m pour les Jeux Olympiques. En 2016, elle s'était qualifiée sur 200m, 400m et 800m, décrochant l'or dans ces trois disciplines à Rio. Idem en 2021, où elle avait cette fois remporté l'or sur 800m et 1500m et avait dû "se contenter" de l'argent sur 400m. Cette semaine, lors des Trials à Indianapolis, Katie Ledecky s'est qualifiée sur 200m (mais elle a annoncé qu'elle renoncerait à l'épreuve individuelle à Paris pour disputer le 4x200m), sur 400m et 1500m. Et donc, ce samedi, elle a ajouté le 800m, sa distance de prédilection, à son programme olympique. Victorieuse en 8'14"12, elle a largement devancé Paige Madden (8'20"71). Ledecky n'a pas eu à forcer lors de cette finale, elle a d'ailleurs terminé à dix secondes de son record du monde établi aux JO 2016 (8'04"79). A Paris, la nageuse du Maryland aura l'occasion d'égaler le record d'une autre légende, Michael Phelps, en remportant un quatrième olympique sur la même distance. L'Américain avait en effet décroché quatre médailles d'or sur 200m 4 nages entre Athènes 2004 et Rio 2016.

Dressel s'est bien repris

A noter également ce samedi la qualification de Caleb Dressel sur 100m papillon. Après avoir échoué sur 100m nage libre, le nageur de bientôt 28 ans s'est bien repris, et disputera à Paris le 50m nage libre, le 100m papillon et des relais. Un peu moins titrée que Ledecky et Dressel, Katie Douglass (22 ans) s'est quant à elle qualifiée sur 200m 4 nages samedi, après avoir déjà décroché son billet pour Paris 2024 sur 100m nage libre et 200m brasse durant la semaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.