Championnats de France : La petite déception de Marchand

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 18 juin 2024 à 14h33

S'il a décroché sa qualification pour les Jeux de Paris sur le 400 m 4 nages lundi aux championnats de France, Léon Marchand n'était pas satisfait de sa prestation, et de son temps.

Il a assuré l'essentiel. Vainqueur de la finale du 400 m 4 nages des championnats de France de natation à Chartres lundi soir en 4'10''62, Léon Marchand a réalisé les minima olympiques (4'12''50) et s'est donc qualifié pour les Jeux de Paris, mais il n'était pas vraiment satisfait de sa prestation. "Je suis qualifié pour Paris donc c'est le principal mais c'est vrai que je m'attendais à faire un peu mieux, a-t-il ensuite réagi. Ça fait une semaine que je suis rentré des Etats-Unis, donc il y a aussi le décalage horaire. Une évacuation de ces derniers mois... Je ne suis pas préparé au maximum non plus. J'étais préparé pour faire les minima et c'est ce que je fais au final même si j'espérais faire mieux."

"Je n'ai plus de jambes"

En séries, le matin, il avait géré, s'imposant en 4'14''88. Mais en soirée, il a avoué qu'il avait souffert physiquement. "Aux 250 mètres, je n'ai plus de jambes, j'ai du mal à faire mes coulées, et à respirer aussi", a reconnu Marchand, qui aurait aimé se "rapprocher" du temps de son coéquipier chez les Texas Longhorns, Carson Foster, auteur la veille à Indianapolis de la meilleure performance de l'année en 4'07''64. Pas de quoi, toutefois, démotiver le Toulousain, qui a "un gros programme cette semaine", avec le 200 m brasse, le 200 m papillon et le 200 m 4 nages. "J'adore ce genre de challenge", explique-t-il.


Fan de l'ambiance

Et il a apprécié l'engouement populaire autour du bassin de l'Odyssée de Chartres. "C'est génial, je pense qu'on n'a jamais vu ça en natation ces dernières années. J'étais là il y a trois ans et il y avait 40 personnes dans le public, donc là c'est génial et ça permet à tout le monde de nager plus vite grâce aux encouragements", souligne le grand espoir français de la natation

Vos réactions doivent respecter nos CGU.