Escrime - Championnats d'Europe : Thibus se blesse au genou gauche et abandonne

A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 19 juin 2024 à 10h00

Ce mercredi, aux championnats d'Europe d'escrime, la Française Ysaora Thibus a été contrainte à l'abandon, après s'être blessée au genou gauche.

Très grosse inquiétude pour Ysaora Thibus. Ce mercredi, dès le début de la matinée, la Française, qui faisait son entrée en lice, dans l'épreuve du fleuret, aux championnats d'Europe d'escrime, qui se déroulent actuellement du côté de Bâle en Suisse, a été contrainte à l'abandon, en larmes, après s'être blessée au genou gauche lors de son deuxième match de poules. Lors de sa cinquième touche face à la Turque Irem Karamete, pour son entrée en lice, la championne du monde 2022 s'est blessée avant de s'écrouler au sol, se tenant le genou gauche, comme l'a relevé RMC Sport. Après s'être fait soigner, la Tricolore a repris sa place, pour enchaîner ensuite, seulement quelques minutes plus tard, avec une deuxième rencontre. Un duel qui n'a duré que quelques secondes. A ce moment-là, toujours selon RMC Sport, Thibus s'est à nouveau effondrée, en hurlant de douleur. La Française a tenté une dernière fois de combattre, après avoir été à nouveau soignée, mais elle a finalement dû se résoudre à abandonner.

Thibus, forfait pour Paris 2024 ?

Cette compétition marquait le grand retour de la principale intéressée, aujourd'hui âgée de 32 ans et restée sur la touche pendant six mois. La Guadeloupéenne avait été provisoirement suspendue pendant plusieurs mois, suite à un contrôle antidopage positif à l'ostarine. Ce n'est qu'à la fin du mois de mai dernier que Thibus avait ensuite finalement été innocentée. Les escrimeurs participent à cette dernière compétition, les championnats d'Europe, avant les Jeux Olympiques de Paris 2024, qui auront lieu dans six semaines, et plus précisément entre le vendredi 26 juillet et le dimanche 11 août prochains. A Bâle, la Française avait bien l'intention d'y faire le plein de confiance. Désormais, la Tricolore pourrait bien voir sa participation au grand rendez-vous olympique dans la capitale française être plus que jamais compromise. L'escrime se déroulera à partir de la fin du mois de juillet, du côté du Grand Palais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.