Liqui Moly StarLigue (J14) : Nantes domine Aix et revient à hauteur du PSG au classement

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 18 décembre 2022 à 21h00

Grâce à une entame de deuxième période tonitruante, Nantes a fait la différence sur le parquet d'Aix (27-35) et profite de la défaite du PSG ce samedi pour revenir à égalité de points avec le club de la Capitale.

L'occasion était trop belle pour Nantes. Après le faux-pas du PSG ce samedi sur le parquet de Montpellier dans l'affiche de la 14eme journée de Liqui Moly StarLigue, le « H » se devait de l'emporter à Aix pour revenir à égalité de points avec le club de la Capitale. Une rencontre dont l'entame a été un chassé-croisé entre les deux formations. Il a fallu attendre la fin des dix premières minutes pour voir Thibaud Briet (5 buts sur 7 tirs) trouver des solutions de tir face à Alejandro Romero (7 arrêts à 18% d'efficacité). Avec un 5-1 en quatre minutes, les Nantais ont creusé le premier écart significatif de cette rencontre mais les Provençaux n'étaient pas décidé à lâcher devant leur public. Les coéquipiers de Matthieu Ong (6 buts sur 10 tirs) ont fait le nécessaire pour que l'écart ne dépasse jamais trois longueurs et un dernier but à 53 secondes de la pause a permis au PAUC de revenir à une seule unité au moment de retrouver les vestiaires.


Nantes a très vite plié le match en deuxième période

Remobilisés par Grégory Cojean dans le vestiaire, les Nantais ont abordé le deuxième acte avec un tout autre état d'esprit. Manuel Campanico (7 arrêts à 37% d'efficacité) s'est mué en mur qui n'a encaissé qu'un but en l'espace de treize minutes. L'attaque du « H » s'est mise au diapason avec Valero Rivera (5 buts sur 7 tirs) qui n'a pas demandé leur reste pour participer au 9-1 infligé à Aix dans cette entame de deuxième période. Un écart poussé à neuf longueurs qui a mis un terme définitif au suspense dans cette rencontre. En effet, la fin de match a vu la marge entre les deux formations osciller entre huit et dix longueurs. Un dernier but signé Adrien Vergely (4 buts sur 5 tirs) a permis au PAUC de revenir à huit unités au coup de sifflet final. Grâce à cette troisième victoire de rang (27-35), Nantes revient à égalité de points avec le PSG à trois jours d'une confrontation directe au Hall XXL qui promet déjà. Aix, avec ce deuxième match sans victoire de rang, recule au sixième rang du classement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.