Paris 2024 : Les Bleus du basket 3x3 enfin qualifiés

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 19 mai 2024 à 21h30

Grâce à leur victoire sur la Mongolie lors des demi-finales du TQO organisé à Debrecen, les Bleus obtiennent leur qualification pour le tournoi de basketball 3x3 de Paris 2024.

Cette fois, c'est la bonne pour les Bleus. Invités à prendre part à un premier tournoi de qualification olympique il y a deux semaines à Utsunomiya, les joueurs de Karim Souchu n'avaient pas atteint leur objectif après avoir chuté en demi-finales. Ils ne leur restaient donc qu'une seule opportunité de rejoindre les Bleues pour le tournoi olympique de Paris 2024, qui sera organisé Place de la Concorde. Cela passait par l'obtention d'une des trois premières places de l'ultime tournoi de qualification organisé cette semaine à Debrecen. Un parcours qui avait débuté ce jeudi par une première journée en demi-teinte. En effet, après la victoire face à l'Egypte (21-13), les Tricolores ne s'étaient pas mis dans une bonne position en chutant contre l'Espagne (18-20). Franck Seguela et ses coéquipiers n'avaient donc pas le droit à l'erreur ce samedi lors de leur dernier match de la phase de groupes contre le Canada.

Vergiat envoie les Bleus à Paris 2024

Un large succès (11-21) leur a permis de valider leur billet pour la phase finale, organisée ce dimanche. Le chemin menant à Paris 2024 passait donc par un quart de finale contre l'Allemagne qui n'a pas été de tout repos. En effet, au bout de la prolongation, c'est un tir à deux points signé Jules Rambault qui a rapproché les Bleus de leur objectif olympique. La Mongolie, que les Bleus avaient déjà battu au Japon le 4 mai dernier, était le dernier obstacle. Encore une fois, l'équipe de France a joué avec les nerfs de ses supporters dans un match quasiment à quitte-ou-double. Alors que les Mongols ont fait la course en tête durant l'essentiel de la rencontre et ont été à un point de le victoire, Timothé Vergiat est sorti de sa boîte pour inscrire le tir à deux points de la victoire (21-20). A l'expérience, les Bleus s'évitent un match pour la troisième place pour lequel ils n'auraient pas eu le droit à l'erreur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.