Paris 2024 : La Grèce élimine la Slovénie en demi-finales du TQO du Pirée

A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365, publié le samedi 06 juillet 2024 à 21h15

A l'occasion d'un choc au sommet, la Grèce de Giannis Antetokounmpo s'est imposée face à la Slovénie de Luka Doncic et reste en lice pour une place pour Paris 2024.

L'affiche était attendue dès le tirage au sort. Entre Luka Doncic et Giannis Antetokounmpo, l'un des deux ne verrait pas Paris 2024 à l'issue du Tournoi de Qualification Olympique organisé au Pirée. Attendu en finale, le choc a eu lieu ce samedi dès les demi-finales en raison d'un parcours compliqué des Slovènes lors de la phase de groupes. Devant son public, les Grecs ont très vite imposé leur rythme à la rencontre. Sous l'impulsion du Greek Freak (13 points) et du futur Monégasque Nick Calathes (9 points, 11 passes), la sélection hellénique a entamé la rencontre avec un 13-0 qui a mis un gros coup sur la tête des Slovènes. Luka Doncic (21 points, 7 rebonds, 5 passes) et Josh Nebo (17 points, 7 rebonds) ont alors pris leurs responsabilités pour essayer de relancer sa sélection mais sans parvenir à réduire l'écart sou sla barre des huit longueurs. La Grèce a enfoncé le clou dans le 90 dernières secondes du premier quart-temps avec un 10-0 emmené par Konstantinos Mitroglou (11 points, 6 rebonds).

La Grèce a fait craquer la Slovénie

L'entame du deuxième quart-temps a vu la différence entre les deux formations longtemps osciller entre 18 et 23 points, notamment à coups de lancers francs. Juste avant de retrouver les vestiaires, Luka Doncic et Josh Nebo se sont illustrées pour un 5-0 ramenant la Slovénie à quatorze longueurs. Les défenses ont pris le pas sur les attaques à l'occasion du troisième quart-temps. Les positions ont ainsi très peu bougé et c'est avec une différence de seize unités que les deux équipes ont abordé les dix dernières minutes de la rencontre. Klemen Prepelic (6 points) a répondu au tir à trois points de Giannoulis Larentzakis (9 points) avant de voir la Slovénie craquer et s'éloigner définitivement de Paris 2024. Thomas Walkup (19 points, 6 rebonds) et Vasileios Toliopoulos (17 points) ont lancé un 15-0 en un peu plus de deux minutes qui a scellé le sort de la rencontre. A l'orgueil, les Slovènes ont tout donné dans les 120 dernières secondes de la rencontre mais c'était trop tard. La Grèce s'impose de 28 unités (96-68) et reste en lice pour les Jeux Olympiques. Cela passera par un succès ce dimanche en finale contre la Croatie, qui a signé un court succès face à la République Dominicaine (77-80).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.