LFB (finale) : Villeneuve d'Ascq champion de France

Aurélien Canot, Media365, publié le vendredi 17 mai 2024 à 23h10

Victorieuses du match 1 de la finale dans les Landes, Villeneuve-d'Ascq a terminé aisément le travail vendredi au Palacium en pulvérisant Basket Landes devant son public (114-88). Les Nordistes décrochent ainsi leur deuxième titre de championnes de France après celui obtenu en 2017.

Privé du titre la saison dernière par l'ASVEL, Villeneuve-d'Ascq succède aux Villeurbannaises au palmarès de la LFB. Les Nordistes ont été sacrées championnes de France pour la deuxième fois de leur histoire vendredi soir devant leur public du Palacium après leur victoire écrasante (114-88) face à une équipe de Basket Landes qu'elles avaenit déjà dominée (70-66) lors du match 1 de cette finale. Vendredi, les "Guerrières", un surnom qui sied à merveille à cette équipe grimpée au septième ciel sept ans après son premier titre, ont terminé le travail sans qu'il n'y ait quoi que ce soit à redire à leur triomphe. Sans Kennedy Burke, de nouveau élue MVP de la saison régulière, mais qui avait abandonné son équipe au cours de ces play-offs pour regagner les Etats-Unis et le nouveau challenge qui l'attendait sous le maillot du New York Liberty, les Nordistes, qui avaient déjà surclassé tout le monde lors de la saison régulière, ont fait mieux que terminer le travail. Elles ont parachevé leur année exceptionnelle en pulvérisant leur adversaire en finale.

Diaby élue MVP des finales

C'est dire comme l'ESBVA a marché sur la LFB cette saison. Les supporters du Palacium présents en grand nombre vendredi ont pu une nouvelle fois le vérifier, pour leur plus grand plaisir. Car il n'y avait rien à espérer cette fois face aux vaincues de 2023.  Porté par Kamiah Smalls, auteur de son record de points en play-offs lors de ce match 2 (24 points, à 5 sur 8 à trois points), Shavonte Zellous, qui termine elle aussi avec 24 points, Janelle Salaün (12 points, 11 rebonds) ou encore Kariata Diaby, élue logiquement MVP de cette finale (20 points, 9 rebonds, 2 passes) tant elle a pesé dans ce premier titre des Nordistes depuis 2017, Villeneuve-d'Ascq est devenu un grand de France et d'Europe (finaliste malheureux de la compétition, il a terminé deuxième de l'Euroligue) et l'a encore prouvé vendredi, record de points de l'histoire des play-offs à la clé. Un sacre qui porte évidemment également la griffe de l'entraîneur Rachid Meziane, qui avait tout gagné avec la Belgique mais attendait avec impatience ce premier titre avec l'ESBVA. C'est désormais chose faite, et ce deuxième trophée en appelle probablement beaucoup d'autres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.