Jerry West, le joueur mythique sur le logo de la NBA, est mort

A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 12 juin 2024 à 19h53

Le jour du match 3 des finales entre Dallas et Boston, nul doute que Jerry West, décédé à 86 ans, recevra un hommage très spécial dans le Texas avant le coup d'envoi de la rencontre.

Tout le monde ou presque connaît le logo de NBA, un basketteur en action peint en blanc sur fond bleu et rouge. La silhouette de ce joueur, depuis 1969, c'était celle de Jerry West, qui s'est éteint mercredi à l'âge de 86 ans. Symbole des Los Angeles Lakers, où il a évolué exclusivement de 1960 à 1974, il est le seul de l'histoire à avoir été intronisé trois fois au Hall of Fame : d'abord en 1980, en tant que joueur (premier MVP des finales en 1969, champion en 1972) ; puis en 2010, en tant que champion olympique 1960 ; et enfin tout récemment, en 2024, en tant que contributeur et manager général des Lakers octuple champion après sa carrière (1980, 1982, 1985, 1987, 1988, 2000, 2001, 2002). C'est notamment lui qui a drafté Magic Johnson, avant de construire la dynastie de Kobe Bryant et Shaquille O'Neal autour du coach Phil Jackson.

Jordan : "J'aurais voulu être son coéquipier (...) Repose en paix, Logo"

Devenu le premier à être ainsi intronisé à la fois comme joueur et comme dirigeant, c'est donc une légende du basket à plus d'un titre qui vient de nous quitter. Les condoléances se multiplient, à commencer par Michael Jordan : "Il était un réel ami et un mentor, comme un grand frère pour moi. Son amitié et sa connaissance avaient de la valeur pour moi, j'aurais toujours aimé l'affronter en tant que joueur, mais plus je l'ai connu, plus j'aurais surtout voulu être son coéquipier. On partageait tant de choses sur notre approche du jeu... Il nous manquera éternellement ! Mes condoléances à sa femme, Karen, et ses enfants. Repose en paix, Logo."

"Logo", le surnom devenu tout à fait officiel de Jerry West, avait aussi travaillé sur la fin de sa vie aux Golden State Warriors ou aux Los Angeles Clippers, qui le qualifient comme "la personnification de l'excellence du basket". Le patron de la NBA, Adam Silver, évoque lui "un génie" devenu "un des plus grands dirigeants de l'histoire du sport" après avoir été "un compétiteur invétéré".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.