Betclic Elite (J18) : Bourg-en-Bresse poursuit sa belle série, Nanterre a résisté face à Nancy

Betclic Elite (J18) : Bourg-en-Bresse poursuit sa belle série, Nanterre a résisté face à Nancy ©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le jeudi 28 décembre 2023 à 23h30

Alors que Nanterre a signé un court succès à domicile contre Nancy (89-88), Bourg-en-Bresse a profité de la réception de Saint-Quentin pour signer une dixième victoire consécutive toutes compétitions confondues (86-71).

La JL Bourg est décidément insatiable ! La réception de Saint-Quentin dans le cadre de la 18eme journée de Betclic Elite a permis aux joueurs de Frédéric Fauthoux de signer une dixième victoire de rang toutes compétitions confondues. Prenant très vite la mesure de leurs adversaire, JeQuan Lewis (19 points, 6 rebonds) ont signé un 17-0 dès le premier quart-temps pour s'envoler au tableau d'affichage et conclure ces dix minutes avec une marge de quinze longueurs. Après cette entame de match à oublier et un 7-0 d'entrée de deuxième quart-temps, Saint-Quentin a essayé de se remettre dans le sens de la marche mais sans revenir à moins de treize longueurs. C'est à l'entame du troisième quart-temps que les coéquipiers de Loic Schartz (14 points, 5 rebonds) ont commencé à trouver des solutions et à faire peur au public massé dans les travées d'Ekinox. En effet, le club de l'Aisne a entamé les dix dernières minutes de la rencontre avec seulement dix longueurs de retard. Un écart qui a alors vite fondu pour se réduire à quatre unités. Les Burgiens ont alors mis un coup d'accélérateur pour reprendre un peu d'air avant de finir en boulet de canon pour l'emporter de quinze longueurs (86-71). Une victoire qui permet à la JL Bourg de terminer l'année à la deuxième place du classement, mais avec un match en plus par rapport à Paris, dont la rencontre prévue ce mercredi à Gravelines-Dunkerque a logiquement été reportée et l'ASVEL, qui a rivalisé avec le Real Madrid en Euroligue. Saint-Quentin voit sa série de deux succès consécutifs prendre fin et se retrouve à la sixième position.

Nanterre a eu le dernier mot

Dans le même temps, Nanterre a joué à se faire peur contre Nancy. Si le SLUC, emmené par Shevon Thompson (16 points, 9 rebonds) a d'entrée fait la course en tête, les Franciliens ont repris les commandes grâce à un 12-0. Toutefois, l'écart entre les deux formations n'était que de deux unités au terme du premier quart-temps. Durant les dix minutes menant à la pause, les deux formations n'ont cessé de se tourner autour au niveau du tableau d'affichage, sans qu'aucune d'entre-elles ne prenne plus de six points d'avance. En conséquence, Nanterriens et Nancéiens se sont séparés avec seulement une longueur de différence à la mi-temps. Le scenario n'a pas changé au retour sur le parquet du Palais des Sports Maurice-Thorez. Mais Nanterre, porté par Desi Rodriguez (28 points, 12 rebonds) a su mettre le coup de reins nécessaire en fin de troisième quart-temps pour virer en tête de six unités. Avec un écart porté à dix points, les joueurs de Pascal Donnadieu ont sans doute cru avoir fait le plus dur dans cette fin de match. Toutefois, les joueurs du SLUC se sont accrochés pour revenir à un point à l'approche du « money time ». L'incertitude a duré jusqu'au bout mais, malgré le jeu des lancers francs dans les derniers instants, Nancy n'a pas eu le dernier mot. Nanterre l'emporte d'un seul point (89-88) et remonte au cinquième rang du classement quand le SLUC, battu pour la deuxième fois de rang, pointe à la septième place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.