F1 : Verstappen remporte le GP d'Espagne devant Norris et Hamilton

A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 23 juin 2024 à 16h50

Bousculé au départ par Lando Norris avant de voir le Britannique revenir fort sur lui en fin de course, Max Verstappen a remporté le Grand Prix d'Espagne alors que Lewis Hamilton complète le podium.

Max Verstappen et Red Bull Racing n'ont quasiment plus de marge. Comme lors des Grands Prix d'Emilie-Romagne et du Canada, le triple champion du monde a vu sa domination contestée par Lando Norris et une McLaren qui rivalise toujours plus avec la monoplace qui a écrasé le début de saison lors du Grand Prix d'Espagne. Une tendance qui s'est confirmée à l'extinction des feux quand le Britannique a tassé le Néerlandais, qui a dû mettre deux roues dans l'herbe. Avec beaucoup de malice, George Russell a opté pour la ligne extérieure au premier virage. Gagnant trois places, le pilote Mercedes s'est installé en tête de la course devant Max Verstappen et Lando Norris. Toutefois, il n'a pas tenu plus de deux tours. C'est le temps qu'il a fallu au pilote Red Bull Racing pour se rapprocher, activer son DRS et passer par l'extérieur. Seul pilote capable d'aligner les tours sous les 1'21'', le Néerlandais a progressivement creusé l'écart malgré une petite frayeur dans le 13eme tour, avec une dérive dans le virage 7. Alors que tous les pilotes sauf Alex Albon ont pris le départ en gommes tendres, les premiers arrêts sont arrivés dès la conclusion des dix premiers tours. Ce sont George Russell et Carlos Sainz Jr qui ont lancé la bataille stratégique au 16eme tour mais Max Verstappen a attendu l'entame de la 18eme boucle pour faire de même, troquant ses gommes tendres pour des medium.

Verstappen est resté sous la menace de Norris

Décidé à tout tenter pour aller chercher la victoire, Lando Norris n'a pas couvert la stratégie du triple champion du monde et poursuivi son premier relais jusqu'au 24eme tour. Entre-temps, Oscar Piastri a essayé de jouer les bouchons, sans grand succès. Toutefois, la différence de performances entre les gommes ont permis à Max Verstappen de rester aux commandes. Offensif, Lando Norris a poussé pour réduire son retard sur la tête de course, au prix d'un beau dépassement sur Lewis Hamilton puis d'une bataille avec George Russell qui s'est étendue tout au long du premier secteur dans le 35eme tour. Désormais libre de toute entrave, le pilote McLaren a pu déployer son rythme et reprendre progressivement du terrain à Max Verstappen. Ce dernier a décidé de passer une deuxième fois par la ligne des stands à l'entame du 45eme tour, quand son rival s'était rapproché à seulement quatre secondes. Le scenario de la fin du deuxième relais s'est reproduit sur les derniers tours de course. En effet, Lando Norris a grignoté son retard sur le Néerlandais au fil des tours, passant de huit secondes au moment de sortir des stands au 48eme tour à moins de trois secondes dans les derniers tours de course. Mais, s'il avait objectivement la monoplace la plus rapide en piste ce dimanche, le pilote McLaren n'a pas été en mesure d'attaquer Max Verstappen.

Ferrari en retrait, Alpine doublement dans les points

Le triple champion du monde signe sa septième victoire de la saison en dix courses avec seulement un peu plus de deux secondes et demie de marge sur Lando Norris. Repoussé à quasiment 18 secondes, Lewis Hamilton complète le podium devant son coéquipier George Russell. Une performance d'ensemble qui confirme que Mercedes est sur la bonne voie concernant le développement de sa monoplace. Après une séance de qualifications décevante et des stratégies différentes, Ferrari n'a pu faire mieux que la cinquième place pour Charles Leclerc et la sixième pour Carlos Sainz Jr, qui a laissé passer son coéquipier à l'orée des dix derniers tours pour essayer d'aller chercher les Mercedes, en vain. Cette contre-performance n'est pas sans conséquences pour Charles Leclerc, qui cède à Lando Norris la deuxième place du classement pilotes pour deux points. Oscar Piastri a gagné deux positions entre le départ et l'arrivée pour terminer septième devant un Sergio Pérez longtemps aux abonnés absents dans ce Grand Prix d'Espagne mais qui a su prendre le meilleur sur les Alpine de Pierre Gasly et Esteban Ocon, qui prennent les points des neuvième et dixième places. Une performance qui sera une bonne base de travail pour Flavio Briatore et l'ensemble de l'écurie tricolore. Dès le week-end prochain, le paddock a rendez-vous en Autriche pour une course que Max Verstappen aura à cœur de gagner sur les terres de son employeur.

FORMULE 1 / GRAND PRIX D'ESPAGNE
Classement final - 66 tours (307,236km) - Dimanche 23 juin 2024
1- Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) en 1h28'20''227
2- Lando Norris (GBR/McLaren) à 2''219
3- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 17''790
4- George Russell (GBR/Mercedes) à 22''230
5- Charles Leclerc (MCO/Ferrari) à 22''709
6- Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) à 31''028
7- Oscar Piastri (AUS/McLaren) à 33''760
8- Sergio Pérez (MEX/Red Bull Racing) à 59''524
9- Pierre Gasly (FRA/Alpine) à 1'02''025
10- Esteban Ocon (FRA/Alpine) à 1'11''889
...

Meilleur tour en course (+1 point) : Lando Norris (GBR/McLaren) - 1'17''115 (51eme tour)

Classement du championnat du monde pilotes
1- Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) 219 points
2- Lando Norris (GBR/McLaren) 150
3- Charles Leclerc (MCO/Ferrari) 148
4- Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) 116
5- Sergio Pérez (MEX/Red Bull Racing) 111
...
15- Pierre Gasly (FRA/Alpine) 5
16- Esteban Ocon (FRA/Alpine) 3
...

Classement du championnat du monde constructeurs
1- Red Bull Racing 330 points
2- Ferrari 270
3- McLaren 237
4- Mercedes 151
5- Aston Martin 58
...
7- Alpine 8
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.