F1 - GP d'Espagne : Les Espagnols veulent briller, Alpine veut confirmer

A lire aussi

Rédaction Media365, publié le jeudi 20 juin 2024 à 11h37

Après un Grand Prix du Canada décevant pour l'un, encourageant pour l'autre, les deux pilotes espagnols Carlos Sainz Jr et Fernando Alonso auront à cœur de briller devant leur public à Barcelone. Ce Grand Prix sera également l'occasion pour les deux pilotes Alpine de rentrer une nouvelle fois dans le top 10.

Après un Grand Prix du Canada catastrophique où il n'avait pas passé la Q2 et a ensuite abandonné, tout comme son coéquipier Charles Leclerc, Carlos Sainz Jr voudra rebondir à Barcelone. Avant Montréal, l'Espagnol avait terminé dans le Top 5 de toutes les courses auxquelles il avait participé cette saison. De son côté, Fernando Alonso, le dernier vainqueur espagnol à domicile (en 2013 avec Ferrari, pour sa dernière victoire), voudra remonter sur le podium, ce qu'il n'a pas fait depuis le GP du Brésil en novembre 2023. Malgré des performances en dents de scie cette saison avec Aston Martin, l'Espagnol reste sur une encourageante sixième place au Canada.

Alpine sur sa lancée ?

Pour Alpine, ce Grand Prix sera l'occasion de rentrer une nouvelle fois dans le Top 10. Après un début de saison moribond, l'écurie française a marqué quatre points lors des deux dernières courses, ce qui lui permet de se rapprocher de la huitième place occupée par Haas au championnat des constructeurs. De plus, Alpine pourra compter sur ses deux pilotes en forme : Pierre Gasly auteur de deux Top 10 lors des deux derniers Grands Prix (10eme à Monaco et 9eme au Canada) et Esteban Ocon qui, après être parti 18eme à Montréal, a réussi à accrocher une très belle 10eme place. Néanmoins, le pilote normand a reproché à son écurie de l'avoir défavorisé lors de la précédente course au profit de Gasly. Les tensions sont de plus en plus vives entre les deux pilotes normands, eux qui s'étaient accrochés à Monaco. Depuis, on sait que Ocon et Alpine se sépareront à l'issue de la saison, ce qui place automatiquement Gasly dans le rôle (non officiel) de pilote n°1. Malgré cette rivalité entre les deux pilotes, Alpine voudra performer en Espagne où la dernière victoire de l'écurie française remonte à 2006 grâce à... Fernando Alonso !

Par Stéfane GIUSEPPI

Vos réactions doivent respecter nos CGU.