F1 - GP d'Emilie-Romagne : Piastri perd sa deuxième place sur la grille

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le samedi 18 mai 2024 à 21h26

Alors qu'il devait partir aux côtés du poleman Max Verstappen lors du Grand Prix d'Emilie-Romagne, Oscar Piastri a été pénalisé de trois places sur la grille de départ pour avoir gêné Kevin Magnussen durant la séance de qualifications.

Dimanche, Max Verstappen partira en pole position du Grand Prix d'Emilie-Romagne et aura bien une voiture orange à ses côtés sur la grille de départ, mais il ne s'agira pas de celle d'Oscar Piastri. Le pilote australien a en effet écopé d'une pénalité de trois places et c'est son coéquipier Lando Norris, vainqueur il y a deux semaines à Miami, qui partira en deuxième position. La faute de Piastri ? Avoir gêné le pilote Haas Kevin Magnussen, qui effectuait son dernier tour rapide, lors de la Q1. Les deux  pilotes et leurs représentants ont été entendus par les commissaires à la fin de la séance de qualifications, et le jeune Australien de 23 ans a été jugé coupable. Piastri a expliqué que, sortant des stands, il n'avait pas pu voir Magnussen à la chicane des virages 2 et 3 en raison de la configuration du circuit, ce que le Danois a admis. Mais les commissaires ont estimé que l'écurie McLaren n'avait pas suffisamment averti son pilote de l'approche d'une voiture plus rapide, d'où la pénalité de trois places. Kevin Magnussen avait signé le 18eme temps de cette séance et n'avait donc pas pu passer en Q2. Il partira en avant-dernière ligne, avec Guanyou Zhou (Sauber).

Piastri aux côtés de Russell

Suite à cette pénalité, la première ligne sera donc composée de Max Verstappen et Lando Norris, la deuxième de Charles Leclerc et Carlos Sainz Jr et la troisième d'Oscar Piastri et George Russell. Avant d'apprendre qu'il était pénalisé, Oscar Piastri s'était dit confiant pour la course de dimanche. "Ici il est très, très difficile de faire un tour parfait. Je suis vraiment heureux, je suis très à l'aise avec la voiture depuis le moment où nous l'avons mise en piste hier. Je pense que nous avons été dans le rythme tout au long du week-end. Bien sûr ce n'est pas la piste la plus facile pour doubler, mais je pense que la confiance est grande et que nous pouvons faire quelque chose de bien." Partir cinquième va peut-être changer un peu les choses...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.