F1 - Alpine : Ocon ne sera pas défavorisé par rapport à Gasly

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le jeudi 13 juin 2024 à 10h17

Le patron de l'écurie Alpine Bruno Famin a assuré à Esteban Ocon, qui partira en fin de saison, qu'il ne sera pas défavorisé par rapport à son coéquipier Pierre Gasly, contrairement à ce que le pilote a affirmé après le Grand Prix du Canada.

"Cette tendance pour la fin de saison n'est pas correcte, j'ai fait mon job mais pas l'équipe." Après le Grand Prix du Canada, Esteban Ocon était mécontent d'avoir dû céder sa neuvième place à son coéquipier Pierre Gasly et l'a fait savoir. Un épisode de plus dans ce première tiers de saison particulièrement difficile pour Alpine, qui a d'ores et déjà annoncé le départ d'Ocon en fin d'année. Le pilote de 27 ans s'estime défavorisé au sein de l'équipe, mais son patron Bruno Famin a tenu à le rassurer, alors qu'il reste encore quinze Grands Prix à disputer. "Je pense qu'Esteban peut compter sur toute l'équipe pour l'aider à obtenir le meilleur résultat, parce qu'en obtenant le meilleur résultat, Esteban aide l'équipe à obtenir le meilleur résultat possible. Et nous comptons sur Esteban pour apporter tout ce qu'il peut apporter à l'équipe", fait savoir le dirigeant auprès d'Autosport.

Famin : "Nous ne mettrons pas du tout Esteban de côté"

"L'équipe, c'est tout le monde : le pilote, le mécanicien, l'ingénieur - chacun doit apporter sa pierre à l'édifice pour obtenir le meilleur résultat possible pour l'équipe. Et le pilote fait partie de l'équipe, poursuit Famin. Nous ne mettrons pas du tout Esteban de côté. Il aura exactement les mêmes conditions que Pierre. Ils sont au même niveau, au même statut. Nous savons qu'ils sont très proches en termes de performances, et il ne serait pas bon de faire quelque chose de différent pour l'un ou l'autre. Encore une fois, c'est l'intérêt de l'équipe : l'intérêt d'Alpine d'abord." A ce jour, Pierre Gasly a apporté trois points à l'écurie française et Esteban Ocon deux, ce qui place Alpine à l'antépénultième place du classement des constructeurs, bien loin de ses ambitions. Prochain rendez-vous : en Espagne la semaine prochaine, où Ocon et Gasly avaient fini respectivement huitième et dixième l'an passé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.