Circuit Paul Ricard : Alesi nommé président

A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 01 février 2023 à 20h20

Jean Alesi a été nommé mercredi à la tête du circuit Paul Ricard, ce qui représente beaucoup pour l'ancien pilote de Formule 1.

"Très honoré", Jean Alesi a salué sa nomination à la présidence du circuit Paul Ricard. "Le Circuit Paul Ricard a marqué le début de ma carrière et confirmé ma passion pour le sport automobile. En repensant à mes années de jeune pilote, je n'aurais jamais imaginé occuper cette position des années plus tard, ce circuit est lié à ma destinée, a expliqué dans un communiqué celui exercera ses fonctions auprès du directeur général, Stéphane Clair. Aujourd'hui âgé de 58 ans, l'ancien pilote de Formule 1 était déjà ambassadeur à l'international du circuit Paul Ricard depuis 2017. Un circuit qui a accueilli un Grand Prix de F1 de 1971 à 1990 et depuis 2018, mais qui a disparu du calendrier en 2023.


"Ce circuit, c'est ma vie en sport automobile, a encore rappelé Alesi, rapporte Motorsport. Il tourne à plein régime et on y travaille de manière structurée. Plus jeune, j'y ai vu mon premier Grand Prix de France et aussi les essais hivernaux de F1 auxquels j'assistais en spectateur, à écouter ce qu'il se disait dans les stands. Les moyens de communication étaient moins développés à l'époque et je me souviens des échanges d'Alain (Prost) ou Ayrton (Senna) avec leurs teams, ça m'a marqué à vie. Surtout, le Paul Ricard est le lieu de mon tout premier Grand Prix en F1 en 1989. J'avais signé pour une seule course et j'en ai fait 200 de plus. J'ai hâte de débuter ma mission." Alesi, qui a pris part à 201 Grands Prix de Formule 1 chez Tyrrell, Ferrari, Benetton, Sauber, Prost et Jordan entre 1989 et 2001, pour une victoire avec la Scuderia à Montréal en 1995, a récemment été relaxé par le tribunal correctionnel de Nîmes, lui qui était poursuivi pour des dégradations aggravées après avoir avait fait exploser la fenêtre du cabinet d'architecte de son ex-beau-frère avec un pétard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.