Ligue de Diamant : Pas de record du monde pour Duplantis

A lire aussi

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le samedi 27 avril 2024 à 16h17

Une semaine après son record du monde à Xiamen, le perchiste Armand Duplantis n'est pas parvenu à l'améliorer lors du meeting de Suzhou, qu'il a tout de même gagné, et qui a également vu Christian Coleman et Sha'Carri Richardson être battus.

La deuxième des quinze étapes de la Ligue de Diamant 2024 se tenait ce samedi à Suzhou, non loin de Shanghai. Et Armand Duplantis espérait bien en profiter pour améliorer son record du monde, battu la semaine passée à Xiamen (6,24m). Mais le perchiste suédois n'y est pas parvenu. Après avoir débuté son concours par une barre à 5,62m, il a ensuite franchi 5,82m, 5,92m et 6m à son premier essai, puis a demandé une barre à 6,25m. Mais il a manqué ses trois tentatives. A défaut de record du monde, "Mondo" s'offre le record du meeting, et la victoire devant le Belge Ben Broeders et l'Américain Sam Kendricks (5,82m) . Il va désormais retourner s'entraîner pendant quelques semaines, avant le meeting d'Ostrava le 28 mai. La très attendue épreuve du 100m masculin a quant à elle accouché d'une surprise. C'est en effet le Sud-Africain Akani Simbine qui s'est imposé en 10"01, devançant les deux Américains Christian Coleman (10"04) et Fred Kerley (10"11), respectivement champions du monde 2019 et 2022. Surprise également dans le concours de la hauteur, avec la victoire du Néo-Zélandais Hamish Kerr grâce à un saut à 2,31m, soit deux centimètres de mieux que le champion olympique qatari Mutaz Essa Barshim et quatre de mieux que l'Américain Vernon Turner.

Neita s'offre le 200m

Sur 100m haies, le médaillé de bronze mondial américaine Daniel Roberts a décroché la victoire en 13"12, devant le Japonais Shunsuke Izumiya (13"23) et le Jamaïcain Hansle Parchment (13"26). L'Américain Marquis Dendy a quant à lui remporté la longueur en bondissant à 8,05m (8,04m et 7,99m pour les Chinois Jianan Wang et Yuhao Shi). Sur 800m, c'est l'Algérien Slimane Moula qui l'a emporté en 1'44"55, devançant le Kenyan Wycliffe Kinyamal (1'44"88) et l'Américain Clayton Murphy (1'45"18). L'Ethiopien Selemon Barega, champion olympique, s'est imposé en 12'55"68 sur 3000m steeple, soit le nouveau record du meeting. Il a devancé son compatriote Biniam Mehary (12'56"37) alors que le Kenyan Benson Kiplangat a fini troisième en battant son record personnel (12'58"78). Seul athlète masculin français présent à Suzhou, Bastien Augusto a terminé dixième en 13'19"79. Du côté des femmes, l'épreuve-reine du jour était le 200m, et il y a eu une surprise, puisque la médaillée de bronze mondiale américaine Sha'Carri Richardson n'a pu faire mieux que troisième en 23"11, derrière la Britannique Daryll Neita, victorieuse en 22"62 devant l'Américaine Anavia Battle (22"99). Sur 100m haies, la nouvelle recordwoman de France Cyréna Samba-Mayela n'était pas parvenue à se qualifier pour ce meeting très relevé, finalement remporté par la Portoricaine championne olympique Jasmine Camacho-Quinn en 12"63, devant la Bahaméenne Devynne Charlton (12"64) et la Jamaïcaine Danielle Williams (12"74).

Jakckson et Kitaguchi sont déjà en forme

Sur 400m, la double championne du monde dominicaine Marileidy Paulino s'est imposée sans trop de problèmes, en 50"89, devant l'Américaine Talitha Diggs (51"77) et l'athlète de la Barbade Sada Williams (52"00). Dans le concours de la longueur, c'est la Burundaise Marthe Koala qui s'est imposée grâce à un premier essai à 6,68m, devant l'Américaine Quanesha Burks (6,59m) et la Serbe Milica Gardasevic (6,52m). La double championne du monde en titre américaine Chase Jackson (née Ealey) a quant à elle fait respecter la hiérarchie en remportant le concours du poids avec un jet à 20,03m, devant la Canadienne vice-championne du monde 2023 Sarah Mitton (19,86m) et la Chinoise Jiayuan Song (19,83m). Au javelot, c'est la championne du monde japonaise Haruka Kitaguchi avec un jet à 62,97m. L'Australienne Mackenzie Little (62,12m) et la Colombienne Flor Denis Ruiz Hurtado (60,70m) complètent le podium. Enfin, sur 3000m steeple, la seule athlète féminine française en lice Aude Clavier a pris la 14eme place en 9'38"53, bien loin des 9'07"36 de la Kenyane recordwoman du monde Beatrice Chepkoech, qui a devancé l'Ougandaise championne olympique Peruth Chemutai (9'15"46) et l'Allemande Gesa Felicitas Krause (9'16"24).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.