Dopage : L'Américain Knighton blanchi

A lire aussi

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le jeudi 20 juin 2024 à 08h18

Le double médaillé mondial du 200m Erriyon Knighton (20 ans) a été blanchi des accusations de dopage dont il faisait l'objet. L'Agence américaine antidopage a reconnu qu'il avait été contaminé par de la viande et n'était donc pas fautif.

Erriyon Knighton peut souffler ! Alors que les sélections américaines, passage obligé avant les Jeux Olympiques de Paris, débutent ce vendredi à Eugene, le sprinteur pourra bel et bien être au départ. Le 26 mars dernier, lors d'un contrôle hors-compétition, le Floridien de 20 ans avait été testé positif au trenbolone, un produit anabolisant interdit. Suspendu provisoirement le 12 avril (sans que la décision ne soit rendue publique), Knighton avait plaidé la contamination par de la viande. Et il a été entendu. Ce mercredi, l'Agence américaine antidopage a annoncé que le sprinteur était blanchi, après l'avoir auditionné à deux reprises la semaine passée. « Knighton a été testé positif malgré aucune faute ou négligence de sa part » a indiqué l'Usada. Le sprinteur, qui n'avait disputé qu'un seul meeting (et pour cause...) cette saison, s'imposant en 20"21 lors du meeting indoor de Liévin en février, va donc pouvoir reprendre sa saison, même si l'Agence mondiale antidopage a le droit de faire appel de cette décision. "S'il y a un appel, nous serons évidemment préparés pour cela, comme nous l'étions lors de la première audience", a fait savoir l'avocat de l'athlète.

Un record à 19"49 pour Knighton 

Grand espoir du sprint mondial (il détient les dix meilleures performances mondiales U20 sur 200m !), Erriyon Knighton s'était révélé au grand public en 2021, à 17 ans, lorsqu'il avait terminé quatrième des Jeux Olympiques de Tokyo sur 200m, en 19"93. Sur sa lancée, il a décroché deux médailles mondiales : le bronze à Eugene en 2022 et l'argent en 2023 à Budapest. Le Floridien, dont le record est de 19"49 sur 200m depuis avril 2022 (10"04 sur 100m), n'est pas encore parvenu à battre lors d'un grand championnat son compatriote Noah Lyles. Ce sera peut-être pour ce week-end lors des "Trials", même si l'essentiel sera de terminer parmi les trois premiers de la finale pour décrocher un billet pour Paris 2024.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.