Paris 2024 : Retour sur le passage de la flamme olympique dans les Alpes-Maritimes

A lire aussi

Fabien Le Floc'h, Media365 : publié le mardi 18 juin 2024 à 23h22

Retrouvez les temps forts du passage de la flamme olympique dans les Alpes-Maritimes.

Après la Bretagne et dix jours passés dans six territoires ultra-marins (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Polynésie française, Nouvelle-Calédonie et La Réunion), la flamme olympique a fait son retour en métropole ce mardi 18 juin, dans le département des Alpes-Maritimes. C'est l'apnéiste française Alice Modolo qui a sorti la torche de l'eau, dans la baie de Villefranche-sur-Mer, pour la ramener à terre. « Toute tremblante », selon ses propres mots, Alice Modolo a pourtant parfaitement lancé cette 34eme étape du parcours olympique.


Après sa sortie de la Méditerranée, la flamme est passée à Grasse, la Cité du parfum, avant de se diriger vers Cannes pour faire un tour sur la Croisette puis monter les marches du fameux Palais des Festivals, dans les mains de l'actrice américaine Halle Berry. Pour relayer la flamme, de nombreux sportifs américains sont présents, au milieu des porteurs anonymes, comme le snowboarder Sean White et la superstar du « soccer »Megan Rapinoe. Après un passage par Valberg, direction Monaco pour la flamme. C'est le pilote de F1 Charles Leclerc qui a lancé le relais dans la Principauté, imité ensuite par le prince Albert et la princesse Charlène.

Diagana allume le chaudron à Nice

Après Monaco, direction Antibes, une ville jumelée avec Olympie, pour la torche. Et à Antibes, l'ancien nageur Alain Bernard, quadruple médaillé olympique, a évidemment assuré un relais, sur la terre ferme. Après un arrêt en montagne du côté de La Colmiane - Valdeblore, la flamme olympique a terminé sa journée à Nice, relayée par le skieur Alexis Pinturault, la néo-retraitée du tennis professionnel Alizé Cornet, l'ancien basketteur Hervé Dubuisson, le chanteur Ben Mazué et enfin Stéphane Diagana, premier champion du monde français de 400m haies en 1997 et chargé d'allumer le chaudron dans la cité azuréenne. « Je suis très heureux de voir tous ces gens, a-t-il avoué à Nice-Matin. On a envie de partager ce symbole. C'est la magie du sport.» Mercredi 19 juin, la flamme fera étape dans le département du Vaucluse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.