Ligue des nations (F/Finale) : L'Italie sacrée pour la deuxième fois

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 23 juin 2024 à 18h50

Grâce à un succès en quatre manches face au Japon, l'Italie remporte la Ligue des nations féminine de volleyball pour la deuxième fois.

L'Italie envoie un message clair à un mois de Paris 2024. Emmenée par Paola Egonu, sacrée meilleure joueuse de la compétition, les Transalpines ont remporté ce dimanche à Bangkok la Ligue des nations féminine de volleyball. Après avoir étrillé les Etats-Unis puis la Pologne pour se hisser en finale, les Transalpines ont pris le meilleur sur le Japon. Dès les premiers échanges, les joueuses de Julio Velasco ont pris l'ascendant sur leurs adversaires. Après avoir construit un premier matelas de cinq points, les Italiennes ont pu compter jusqu'à sept longueurs d'avance dans la première manche. Ce qui leur a permis d'aborder la dernière ligne droite avec sérénité et de conclure à la première balle de set. Dès l'entame de la deuxième, les Japonaises ont essayé de réagir mais cela s'est éteint au bout de seulement quatre points. Un 5-0 a permis à l'Italie de reprendre les commandes puis une série de sept points remportés de suite leur a permis de s'envoler au tableau d'affichage. Le break a été validé à la première occasion de conclure cette deuxième manche à sens unique.

Le Japon n'a pas pu résister face à l'Italie

Un scenario qui semblait bien se répéter quand les Transalpines ont pris deux points d'avance très tôt dans le troisième set. Toutefois, Sarina Koga (17 points) et ses coéquipières n'étaient pas décidées à se laisser faire. Après avoir fait le dos rond, elles ont haussé le ton pour faire la course en tête et prolonger le suspense en réduisant l'écart dès que l'occasion de remporter ce troisième set s'est présentée. Sous l'impulsion de Paola Egonu (27 points), l'Italie n'a pas laissé la moindre occasion de reprendre espoir à la sélection japonaise. Prenant tout de suite cinq points d'avance, les Transalpines n'ont jamais relâché leur étreinte sur leurs adversaires, qui n'ont pu que limiter les dégâts en ne comptant jamais plus de six points de retard. Après avoir échoué sur la première balle de match, l'Italie a mis fin au peu de suspense qui restait (25-17, 25-17, 21-25, 25-20) et remporte la Ligue des nations pour la deuxième fois, après son succès en 2022 face au Brésil sur le parquet d'Antalya. Le podium est complété par la Pologne, qui a arraché le bronze au tiebreak contre les Brésiliennes (25-21, 26-28, 25-21, 19-25, 15-9).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.