Yannick Agnel règle ses comptes

Yannick Agnel règle ses comptes©Frederic Chambert / Panoramic
A lire aussi

6medias, publié le lundi 26 septembre 2016 à 20h00

À 24 ans, Yannick Agnel est un jeune retraité. Le nageur français, qui a tout gagné dans sa très courte carrière, a mis un terme à son aventure sportive le 7 août dernier, après des Jeux olympiques décevants à Rio de Janeiro.

Un mois et demi plus tard, il revient sur son parcours dans les colonnes de L'Équipe.

Et il n'a pas manqué d'égratigner le milieu de la natation, s'affirmant "blessé" par "des attitudes, des paroles" et "déçu par une grande majorité du milieu dans lequel [il a] évolué depuis des années". En filigrane, certainement, ses derniers jeux, au Brésil. Pas aligné, en raison d'une blessure, par l'équipe de France sur le relais 4x100m, spécialité tricolore, il avait été durement critiqué par la presse et ses partenaires.

D'un point de vue plus personnel, le jeune retraité revient aussi sur un drame qui l'a particulièrement affecté : la disparition, en 2015, de son amie de 10 ans, la nageuse tricolore Camille Mufat, décédée le 9 mars 2015 en Argentine lors du tournage de l'émission Dropped. Un évènement qui a profondément affecté Yannick Agnel qui évoque les choses qu'il avait vécues "avec Camille, et uniquement avec elle [qu'il] ne pourrait plus jamais partager avec personne".

Dans son entretien à L'Équipe, il revient finalement sur la suite à donner à sa carrière professionnelle, avec une idée de ce qu'il veut faire : "Peut-être consultant, concède-t-il. Ça me plairait de rendre ce que beaucoup de gens m'ont donné, d'être utile à mon sport autrement. Mais pas de l'intérieur".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU