Natation : La FFN demande le report des JO

Natation : La FFN demande le report des JO©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 21 mars 2020 à 11h33

Quelques heures après la Fédération américaine de natation, c'est la Fédération française qui demande le report des Jeux Olympiques de Tokyo en raison de la pandémie de coronavirus.

Communiqué de la Fédération française de natation

"Au regard de la crise sanitaire internationale, la position du CIO et des Comités Olympiques Nationaux paraît intenable pour le Comité Directeur de la Fédération Française de Natation.

Face au caractère international de la crise sanitaire sans précédent qui s'étend sur le territoire français et partout dans le monde, les dirigeants de la Fédération Française de Natation estiment que la priorité est de lutter contre la propagation de l'épidémie et que le contexte actuel ne permet pas d'envisager sereinement le bon déroulement des Jeux Olympiques 2020, prévus du 24 juillet au 9 août 2020. Ils connaissent les enjeux économiques, organisationnels et financiers de cet événement majeur mais ils appellent le Comité International Olympique à mettre tout en œuvre pour étudier en toute transparence les options de maintien comme de report des Jeux Olympiques de Tokyo.

Les diverses dispositions de confinement prises pour enrayer l'épidémie dans de nombreux pays ne permettent pas de garantir l'équité sportive dans la préparation de cette compétition. En France notamment, les athlètes sont défavorisés par un confinement généralisé qui ne leur permet plus du tout de s'entraîner, et la FFN se doit d'être à leurs côtés soit par l'option du report, soit par l'obtention de conditions d'entraînement décentes qui doivent être alors obtenues par le CNOSF.

Pour le double champion Olympique Alain Bernard, il est vital de reconsidérer le sport de Haut Niveau comme un vecteur d'engagement et de dépassement de soi, à condition que l'équité soit respectée. Par ce confinement national et international, il n'est donc pas envisageable de maintenir les échéances sportives à venir, quel que soit le niveau, afin d'endiguer cette pandémie.

Les prochaines semaines nous amèneront hélas à connaître des situations similaires à celle de la France dans de nouveaux pays et des voix commencent déjà à se faire entendre, y compris au sein du Comité Olympique Japonais. La Fédération Française de Natation a déjà pris la décision d'annuler tous ses événements sportifs et fédéraux jusqu'en juin 2020, et attend l'évolution de la pandémie pour adapter son calendrier sportif.

Le Président de la Fédération a également tenu à exprimer au Président du CNOSF son profond désaccord face à la ligne tenue par ce dernier par courrier de ce jour, dont copie a été adressée à tous les Présidents de Fédérations Olympiques. Pour Gilles Sezionale, maintenir une position ferme quant à la tenue des JO sans même avoir la décence de vouloir évoquer l'option du report, est une posture difficilement défendable. Pour lui : "plutôt que de tenir cette ligne dénuée de sens face à la situation sanitaire mondiale, je serais fier que le CNO Français transmette par votre voix au CIO, les préoccupations de ses fédérations, leurs doutes légitimes quant à l'équité sportive qui serait réservée à l'ensemble des athlètes du monde entier, et qu'à minima, exige du CIO qu'il se penche officiellement sur l'étude d'un éventuel report."

Contre ce virus qui tue des centaines de personnes chaque jour à travers le monde, la Fédération Française de Natation souhaite apporter tout son soutien au personnel hospitalier et médical, ainsi qu'à toutes les professions mobilisées pour combattre cette épidémie. De ce fait, le comité directeur de la Fédération Française de Natation réuni ce jour en visioconférence a entériné sa prise de position pour demander au CIO d'étudier en toute transparence la possibilité d'un report des JO."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.