Natation : Florent Manaudou va retrouver la compétition

Natation : Florent Manaudou va retrouver la compétition©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le mardi 19 mars 2019 à 00h16

Florent Manaudou a annoncé son retour à l'entraînement dans un entretien accordé à L'Equipe. Le champion olympique 2012 du 50 mètres nage libre va retrouver la compétition.

Après un passage sur les terrains de handball, Florent Manaudou va retrouver les bassins. Le nageur de 28 ans va reprendre le chemin de l'entraînement afin de participer à nouveau à des compétitions de natation. Celui qui est toujours licencié au Cercle des Nageurs de Marseille a révélé son retour dans un entretien accordé à nos confrères de L'Equipe. « Ça fait de longs mois que je réfléchis. J'ai envie de reprendre la compétition. Depuis quelque temps, ça me manque et de plus en plus. J'ai pris beaucoup de plaisir à faire les choses que j'avais envie de faire depuis longtemps, que je ne pouvais pas faire quand je nageais. Je me suis éclaté au hand, éclaté à faire un peu de cinéma... Mais en discutant avec mes proches, mes anciens coaches, je me suis lancé un challenge : me relancer dans la compétition. Je veux me réentraîner, prendre du plaisir là où je n'en avais plus aux Jeux de Rio. » explique notamment celui qui a pris sa retraite en septembre 2016.



Le mois précédent, il avait gagné deux médailles d'argent (50 mètres nage libre et 4x100m nage libre) aux Jeux olympiques de Rio. Le champion olympique 2012 du 50m nage libre arrivera-t-il à participer aux JO pour la troisième fois de sa carrière ? Il a 17 mois pour y arriver.

Quatre titres mondiaux en grand bassin

Après avoir participé aux championnats du Monde 2011, le natif de Villeurbanne a remporté son premier titre mondial en grand bassin avec le relais 4x100m nage libre en 2013. Deux ans plus à Kazan, il a réalisé le triplé avec l'or sur 50m nage libre, 50m papillon et toujours avec le relais 4x100m nage libre. En petit bassin, le frère de Laure Manaudou a gagné huit médailles dont trois titres. Il a été sacré à onze reprises au niveau continental dont six fois en grand bassin. Le sprinter a été l'une des locomotives de la natation française dans les années 2010. Et désormais, il va pouvoir essayer d'endosser le même rôle au début de la prochaine décennie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.