Natation - Championnats d'Europe : Charlotte Bonnet titrée !

Natation - Championnats d'Europe : Charlotte Bonnet titrée !©Media365

Arthur Merle, publié le lundi 06 août 2018 à 19h13

Charlotte Bonnet a été sacrée ce lundi championne d'Europe du 200m nage libre féminin, à Glasgow, en pulvérisant son record personnel. La Française décroche donc un troisième titre pour l'équipe de France.

"C'est ce que je me suis dit avant la course, ça ne pouvait pas m'échapper." La réaction à chaud de Charlotte Bonnet collait parfaitement au scénario qui a été celui de la finale du 200m nage libre des championnats d'Europe de natation lundi. À Glasgow, la Française n'a même pas tremblé pour pulvériser son record personnel en 1'54''95 et ainsi offrir un troisième titre à l'équipe de France. Comme dimanche soir, Bonnet est partie très fort et n'a jamais laissé son avance être grignotée par la Néerlandaise Femke Heemskerk (à 1''77). En bronze lors des derniers championnats d'Europe à Londres, la Niçoise a enregistré la neuvième meilleure performance de l'histoire sur cette distance et a laissé explosé sa joie à l'issue de la course : "Je ne sais pas quoi dire, je suis hyper heureuse de faire moins d'1'55''. Je n'en reviens pas. Ce sont des années d'entraînement pour arriver à ce genre de résultats", a-t-elle déclaré au micro de France 2.


Cini échoue aux portes de la finale 


Seule représentante française sur le 100m dos féminin, Mathilde Cini a échoué à se qualifier pour la finale sur sa ligne d'eau n°7. Neuvième de la première demi-finale en 1'00''18, la nageuse tricolore a amélioré son chrono mais n'a pas réussi à gommer toutes les erreurs commises dans la matinée. Elle a évidemment affiché toute sa déception à l'issue de la deuxième demi-finale, insistant notamment sur la fin de sa course.


Même chrono mais résultat différent pour Atsu 


Champion de France en titre sur 200m nage libre, Jonathan Atsu avait réalisé le 12eme chrono des séries lundi matin, en 1'48''62. Quelques heures plus tard, le nageur de Montpellier a réalisé, au centième près, un temps identique qui ne lui a cette fois-ci pas permis de passer le cut (13eme temps des demi-finales). À plus d'une seconde de son meilleur temps, le Tricolore a avoué que la fatigue avait peut-être pesé dans sa performance, alors qu'il disputait son troisième 200m en deux jours.


Deberghes a craqué 


Fanny Deberghes poursuit son apprentissage. Sixième de sa demi-finale, la Française a amélioré de près d'une seconde son chrono de la matinée mais n'a pas pu décrocher mieux qu'une sixième place dans sa course. Après une bonne première partie de course, la dernière tricolore représentée a tenu jusqu'aux 150 mètres, où elle était toujours troisième. Mais à l'image de ses 20 derniers mètres en qualifications, le finish lui a encore coûté cher.


Nouveau record continental pour Chupkov


Parmi les autres résultats notables de la soirée, Anton Chupkov s'est imposé sur le 200m brasse masculin en 2'06''80, battant par la même occasion son propre record d'Europe et signant la deuxième meilleure performance de tous les temps, à 13'' du record du monde du Japonais Ippei Watanabe. Le Britannique James Wilby (2'08''39) a terminé deuxième, devant l'Italien Luca Pizzini (2'08''51).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU