Natation - Bonnet : " C'est de la folie ! "

Natation - Bonnet : " C'est de la folie ! "©Media365

Aurélien CANOT, publié le dimanche 27 mai 2018 à 11h38

Sacrée de nouveau championne de France du 100m, samedi à Saint-Raphaël, Charlotte Bonnet a surtout pulvérisé au passage son propre record de France de la distance en nageant en 52''74. Un temps tellement exceptionnel que la Niçoise avait du mal à réaliser.

52''74 ! Charlotte Bonnet n'en a pas cru ses yeux en voyant s'afficher son temps, samedi à l'arrivée de la finale du 100m des Championnats de France de Saint-Raphaël. La Niçoise, de nouveau sacrée sur la distance, venait pourtant de pulvériser son propre record de France, signant ainsi le meilleur temps européen de l'année, trois centièmes de mieux que la Suédoise Sarah Sjöström. Un des dix meilleurs chronos de tous les temps (le neuvième hors combinaison) que Bonnet avait encore du mal à réaliser quelques minutes plus tard.

Bonnet : « Je me suis dit que ce n'était pas possible »

« Je ne m'attendais pas à nager si vite, avouait la triple championne de France (50m, 100m, 200m), interrogée par nos confrères de L'Equipe après sa course. Après les séries ce matin où j'étais vraiment facile (53''37, à un centième de son record de France), je me suis dit que gagner trois dixièmes, c'était jouable mais de là à en gagner six ! Je nageais pour garder mon titre et essayer de me rapprocher des 53''. Quand je vois 52''74 à l'arrivée, je me dis que ce n'était pas possible. Nager sous les 53 secondes, c'est une barrière mythique. Je me rappelle quand j'étais jeune, je voulais passer sous la minute et là, je suis sept secondes en dessous, presque huit, c'est de la folie ! Je suis super contente. »

Bonnet : « Envie de m'aligner sur 100 et 200 à Glasgow »

Euphorique, Bonnet semblait même prête à doubler 100 et 200m à Glasgow, cet été lors des Championnats d'Europe.  « J'ai envie de m'aligner sur les deux. Si je l'ai fait ici, c'est pour pouvoir le faire cet été et encore plus avec les temps que je fais là. C'est un temps qui m'ouvre les porte sur toutes les finales mondiales sur 100m, aux JO et aux euros donc ce n'est pas une distance que je vais négliger, bien au contraire, j'ai envie encore de la travailler. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU