Mondiaux (pb) : Metella au pied du podium, Henique en finale, deux nouveaux records du monde

Mondiaux (pb) : Metella au pied du podium, Henique en finale, deux nouveaux records du monde©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 13 décembre 2018 à 15h34

Qualifié pour la finale du 100m papillon des Championnats du Monde en petit bassin d'Hangzhou avec le cinquième temps des demi-finales, Mehdy Metella a terminé au pied du podium (4eme), ce jeudi. Mais le temps du Français (49"95) lui a permis d'établir le nouveau record de France. Vainqueur, lui, du 200m brasse, le Russe Kirill Prigoda a établi un nouveau record du monde, en 2'00"16, au même titre que les Etats-Unis sur le 4x50m 4 nages. Mélanie Hénique disputera la finale du 50m papillon vendredi.

Record de France pour Mehdy Metella, record du monde pour Kirill Prigoda et le relais américain. Le Français a échoué au pied du du podium, ce jeudi en finale du 100m papillon des Championnats du Monde en petit bassin d'Hangzhou, mais il s'est consolé en améliorant son propre record de France. Mettela, qui avait signé le cinquième temps des demi-finales (49"77), a en effet bouclé cette finale dans un temps de 49"45, soit un peu mieux que son 49"58 du 15 novembre dernier à Montpellier mais loin derrière le chrono du Sud-Africain Chad Le Clos, médaillé d'or en 48" devant l'Américain Caeleb Dressel (48"71) et le Chinois Zhuhao Li (49"25). Autre champion du Monde de cette troisième journée des Mondiaux, Kirill Prigoda, sacré sur le 200m brasse, s'est offert au passage le nouveau record du monde de la distance.

Deux records du monde



Vainqueur de sa finale en 2'00"16, le Russe a amélioré de 28 centièmes le précédent record, établi par l'Allemand Marco Koch il y a deux ans à Berlin (2'00"44). Jeudi, Koch a dû se contenter de la troisième marche du podium (en 2'01"42). Autre record du monde battu ce jeudi en Chine : celui du 4x50m 4 nages. Non contents de conserver leur titre, acquis lors de la précédente édition des Mondiaux, les Etats-Unis, avec un chrono de 1'36"40, ont de surcroît amélioré leur propre marque, qui datait du décembre 2013 à Glasgow (1'37"17). En finale, le relais américain, composé d'Olivia Smoliga, Michael Andrew, Kelsi Dahli et Caeleb Dressel, a devancé les Pays-Bas et la Russie.

Hénique en finale

En attendant, toujours pas deuxième médaille pour les Bleus à Hangzhou après le bronze de Fantine Lesaffre sur 400m 4 nages lors de la première journée. Mélanie Hénique pourrait apporter cette deuxième breloque à la France. Pour le moment, la pensionnaire du Cercle des Nageurs de Marseille n'en est pas encore là. Mais jeudi, elle s'est qualifié pour la finale du 50m papillon en terminant quatrième de sa course, avec un chrono de 25"24 (cinquième temps de ces demi-finales). Un peu plus tôt, la native d'Amiens avait déjà réalisé le deuxième temps des séries (25"43). De bon augure avant la finale de vendredi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.