Metella prend rendez-vous, Peaty marche sur l'eau

Metella prend rendez-vous, Peaty marche sur l'eau©Media365

Raphaël Brosse, publié le mercredi 26 juillet 2017 à 19h31

Avec un chrono supersonique de 47''65, Mehdi Metella s'est aisément qualifié pour la finale du 100m nage libre, qui aura lieu jeudi. Adam Peaty a décroché l'or sur le 50m brasse, alors que Chad Le Clos a devancé Lazslo Cseh sur le 200m papillon. Battue par Federica Pellegrini sur le 200m nage libre, Katie Ledecky ne réalisera pas un carton plein.

Et si le salut venait de Mehdy Metella ? Arrivée en Hongrie sur la pointe des pieds et avec un groupe très restreint (seulement neuf nageurs), la délégation française ne nourrit pas de grandes ambitions au sujet de ces Mondiaux de natation. Mais nul doute qu'un titre sur 100m nage libre suffirait largement à la combler de bonheur. Ce titre, Metella peut sérieusement l'envisager. Le Marseillais a signé le meilleur temps des demi-finales (47''65), ce qui correspond aussi à son record personnel et à la deuxième meilleure performance mondiale de l'année. Pourra-t-il récidiver en finale, face à des pointures telles que Caleb Dressel et Nathan Adrian ? Réponse ce jeudi, à 17h51 précisément.
Pas de quadruplé pour Ledecky
Autre Tricolore présente dans le bassin budapestois mercredi, Charlotte Bonnet n'a pu faire mieux qu'une huitième et dernière place en finale du 200m nage libre (1'56''62). La Niçoise est très bien partie, dans le sillage de Katinka Hosszu, avant d'accuser le coup dans les dernières longueurs. Katie Ledecky espérait profiter de cette course pour poursuivre sa marche en avant vers un incroyable quadruplé (200m, 400m, 800m, 1500m). Mais la jeune Américaine a dû s'incliner pour la première fois de sa carrière en finale de championnats du monde, terminant deuxième ex-aequo avec Emma McKeon (1'55''18) et surtout derrière Federica Pellegrini (1'54''73). L'Italienne décroche son troisième sacre mondial sur cette distance, treize ans après y avoir pris une médaille d'argent lors des Jeux Olympiques d'Athènes...
Le Clos glace l'ambiance, Peaty intouchable
Battu par Laszlo Cseh à Kazan il y a deux ans, Chad Le Clos était bien décidé à prendre sa revanche ce mercredi. Le Sud-Africain a réalisé une course parfaite et s'est logiquement adjugé l'or sur 200m papillon (1'53''33), devant le Hongrois (1'53''72). Au grand dam du public de la Duna Arena, qui espérait de tout coeur voir son protégé triompher. Sans grande surprise, Adam Peaty a écrasé la concurrence sur 50m brasse. Le Britannique, qui n'a certes pas battu une nouvelle fois le record du monde (ce qu'il avait fait à deux reprises la veille), a malgré tout signé un chrono exceptionnel (25''99). Les Etats-Unis, quant à eux, ne se sont pas fait prier pour établir une nouvelle marque mondiale sur le 4x100m 4 nages mixte, une course qu'ils ont aisément dominée (3'38''56), devant l'Australie (3'41'21), le Canada et la Chine (3'41''25). A noter également le superbe coup d'éclat de Gabriele Detti, qui s'impose sur 800m, meilleure performance mondiale de l'année à la clé (7'40''77). Wojciech Wojdak (7'41''73) et Gregorio Paltrinieri (7'42''44) complètent le podium.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU