Manaudou : " Comédien, je pourrai le faire plus tard "

Manaudou : " Comédien, je pourrai le faire plus tard "©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, publié le jeudi 22 mars 2018 à 16h37

Florent Manaudou se confie sur le rôle qu'il tient dans « Section de recherches », jeudi soir sur TF1. L'ancien nageur de 27 ans devenu handballeur veut encore se consacrer à son nouveau sport « à 100% ».

Après des petits rôles dans « Nos chers voisins », « Munch » ou « Vestiaires », Florent Manaudou apparaît dans la série « Section de recherches », jeudi soir sur TF1. L'ancien nageur, qui est devenu handballeur à Aix-en-Provence, joue le rôle d'une victime, ancien espoir de la natation retrouvé mort et congelé. « J'ai passé deux heures et demie au maquillage, j'étais tout collant... J'ai dû rester comme ça tout l'après-midi en faisant le mort, explique Manaudou dans Le Parisien, jeudi. Comme je suis assez bon pour retenir ma respiration, je les ai bluffés à ce niveau-là. C'était la partie la plus facile de mon rôle. »« Evidemment, sur le côté sportif, c'était facile, mais au niveau de la comédie, j'ai beaucoup à apprendre, a ajouté l'athlète de 27 ans. On se croisait pas mal avec Franck Sémonin et Xavier Deluc (les deux acteurs principaux de la série) et je leur posais plein de questions parce que j'ai envie de découvrir ce monde-là. J'aimerais bien jouer dans des choses où on ne m'attend pas. J'ai un peu l'image du gendre idéal, du sportif qui mange bien... Parfois, c'est pesant, parce que je suis juste un mec normal. »Manaudou va-t-il continuer à faire l'acteur ? « Pour l'instant, je me donne à 100 % dans le hand, a répondu le frère de Laure. Comédien, je pourrai le faire plus tard. Sur " Section de recherches ", le réalisateur, la chaîne et les acteurs autour de moi ont été contents du boulot que j'ai fait. Je ne demande que ça : prendre du plaisir et qu'on soit content de moi. Si je me lance vraiment dans la comédie, je veux être légitime et arriver à un casting avec les armes nécessaires. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.