Le coup de gueule de Camille Lacourt

Le coup de gueule de Camille Lacourt©Media365

Emmanuel LANGELLIER, publié le lundi 24 juillet 2017 à 09h01

Camille Lacourt, qui va disputer les Mondiaux de natation à Budapest, a poussé un coup de gueule contre la Fédération de natation.

Camille Lacourt n'est pas content et l'a fait savoir. Alors que les championnats du monde se disputent avec seulement neuf nageurs français, le spécialiste du dos a donné son avis sur la natation française actuelle. « C'est un mal ? Un bien ? Je ne suis pas là pour juger, a expliqué Lacourt sur RTL, dimanche soir. Après, est-ce qu'on peut être inquiet ? Je ne suis pas sûr non plus, il va falloir que la jeune génération s'affirme et je pense qu'il y a de grands nageurs avec notamment Mehdi Metella qui a fait une saison extraordinaire et qui peut vraiment faire de très beaux championnats. Je pense qu'il y a du talent derrière mais on va quand même être lucide, il n'y a jamais eu de générations comme il y a eu ces dernières années. Ça risque d'être un peu plus compliqué. Quand on regarde chez les jeunes, il y a un groupe qui est en train de monter. Je ne sais pas si ça suffira. J'espère qu'ils vont réussir à retrouver une dynamique pour avoir les mêmes chances que nous pour s'amuser autant en championnats. »

Interrogé sur son envie de s'investir, Lacourt, qui aborde sa dernière compétition « serein » avec l'envie de « bien faire », a été clair et n'a pas mâché ses mots envers la Fédération française de natation. « Non, parce que ça fait cinq ans qu'on est en équipe de France qu'on essaie de faire bouger les choses et qu'on voit que ceux qui sont bien assis dans leur bureau n'ont pas envie de bouger donc en fait, c'est pisser dans un violon et franchement, c'est tout le contraire de ce que j'envisage dans ma vie, essayer de bouger du vent ce n'est pas quelque chose qui m'intéresse, a asséné Lacourt. Donc, si un jour vraiment les gens ont envie de faire bouger la natation aux plus hautes instances, je pourrais venir mais quand on voit déjà ce qu'il se passe aujourd'hui en équipe de France, je pense que les gens veulent juste garder leur place et c'est un peu triste. »

« Ça me désole, mais je ne suis même pas sûr qu'il y ait eu quelque chose à un moment donné. On a réussi à faire évoluer un petit peu la natation mais il n'y a pas grand-chose qui a évolué au niveau de la fédé, on est toujours avec des équipements qui sont complètements ridicules », ajoute le nageur de 32 ans qui détaille : « quand on est obligé de faire retoucher nous-mêmes quand on rentre en stage, parce que moi j'ai un jogging où je rentre deux fois mes deux jambes dans la même jambe. Donc on a l'air ridicule dedans. C'est un détail mais je me rappelle mes premières années en équipe de France, c'est juste extraordinaire. Ouvrir sa valise.... Et là, c'est d'une tristesse absolue. Il manque quelque chose, il manque une âme, une vraie étincelle. Nous, on a réussi à la faire vivre grâce à nos résultats. Aujourd'hui, s'il y a un petit coup de mou, je pense que la Fédération va vraiment devoir faire quelque chose. Je pense qu'il y a des gens compétents dedans qui peuvent le faire. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
9 commentaires - Le coup de gueule de Camille Lacourt
  • Son histoire de jogging est un peu "juste" comme critique ...il devrait donner des exemples plus solides .

  • Comme en vélo, les anglais sont intraitables !!

  • D'un autre côté ce ne sont pas aux les nageurs. Faut trouver du talent. Naturellement il y a des ronds de cuir qui ne pensent qu'à profiter du système mais on ne peut pas lui mettre tout sur le dos.

  • en France, les champions c'est cyclique, pas comme en Allemagne, en Angleterre ou aux USA qui alignent régulièrement des champions dans toutes les disciplines. Pour nous il y des générations foot, natation, athlétisme, rugby, cyclisme ...... puis des traversées du désert parfois très longues, aujourd'hui le foot et le cyclisme refont surface, l'athlétisme reste à un bon niveau, le rugby et la natation coulent gentiment ..... le français n'est pas un grand sportif en général et notre nation n'est pas très sportive c'est un constat et ce n'est pas désastreux.

  • toutes les fédés (pas seulement la natation) sont surtout considérées par leurs dirigeants comme des bons moyens de voyager confortablement et de manger avec les potes dans les étoilés du Michelin.

    exactement