Lacourt aimerait " retomber amoureux "

Lacourt aimerait " retomber amoureux "©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, publié le vendredi 19 janvier 2018 à 23h57

Camille Lacourt, séparé de sa compagne Valérie Bègue avec qui il a eu une petite fille, aimerait « retomber amoureux » et faire un tour du monde.

Dans «Le Parisien week-end», Camille Lacourt a dressé la liste de ses envies. Retraité des bassins, l'ancien nageur explique ainsi qu'il aimerait retomber amoureux. L'athlète de 32 ans, qui est séparé de l'ancienne Miss France Valérie Bègue avec qui il a eu une petite fille, souhaite vivre « quelque chose de fort à deux - et même à trois, avec ma fille, voire à plus ». « Mais ce n'est pas une petite annonce ! Je ne suis pas en recherche active, ajoute Lacourt. D'ailleurs, je n'utilise pas les réseaux sociaux comme Tinder, je ne crois pas qu'on puisse vivre quelque chose de sérieux par ce biais. En ce qui concerne la femme de mes rêves, je n'ai pas de critères physiques, mais j'en ai davantage en ce qui concerne la vie à deux. J'ai déjà vécu un échec amoureux et je n'ai pas envie de reproduire les mêmes erreurs. Quelques lignes sont donc venues s'ajouter au « cahier des charges », comme le fait qu'elle doit être épanouie dans son métier. »Lacourt espère également disputer un Ironman. « Enchaîner les longueurs de bassin ne me manque absolument pas, mais j'aimerais vraiment m'initier au triathlon (un sport qui combine trois épreuves d'endurance : la natation en eau libre, le cyclisme puis la course à pied, NDLR). Le défi ultime, c'est l'Ironman, détaille l'ancien nageur. Une épreuve de 226 kilomètres, qui dure entre huit et dix heures. Moi, je dis «respect» aux sportifs qui l'ont fait, parce qu'ils ont dépassé leurs limites. J'ai envie de connaître cette douleur-là. La natation et le cyclisme ne me font pas peur, j'ai déjà fait de nombreuses sorties de plus de 150 bornes à vélo. Mais le marathon, ça va être compliqué ! Je vais m'y préparer sérieusement pour être prêt l'an prochain. »Enfin, il rêve de faire un tour du monde : « C'est un projet qui m'est cher mais que je ne pourrai pas réaliser avant d'être vieux. Pour l'instant, je dois être présent pour ma fille de 5 ans, elle a besoin de stabilité. Mais, dans vingt ans, je compte bien partir plusieurs mois, peut-être même plus d'un an, avec mon sac sur le dos, à la rencontre d'autres cultures. Je veux vivre avec les gens, aller dans les villages reculés, partager leurs coutumes... Je suis sûr que c'est très enrichissant. J'ai beaucoup voyagé quand j'étais nageur, mais je ne faisais que des allers-retours entre l'hôtel et les bassins. Alors je rêve de grands espaces, notamment du Sri Lanka et de l'Amérique du Sud : le Pérou, la cordillère des Andes... »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.