JO 2016 : les compétitions de natation faussées ?

JO 2016 : les compétitions de natation faussées ?

6Medias, publié le jeudi 18 août 2016 à 22h25

Se dirige-t-on vers un nouveau scandale pour les JO de Rio ? Cette fois, c'est la natation qui est visée par le très sérieux Wall Street Journal, qui dévoile le compte-rendu d'une recherche aux résultats explosifs, qui indique que certains nageurs auraient pu être favorisés. Selon L'étude de trois scientifiques, dirigée par Joel Stager, directeur d'un centre sur la science de la natation à l'Indiana University,les nageurs évoluant dans les lignes d'eau 5 à 8 auraient pu être favorisés, quand ceux nageant dans les lignes 1 à 4 auraient été ralentis.

Les chercheurs ont constaté qu'en demi-finale du 50m nage libre, ceux qui sont passés des couloirs 5 à 8 aux lignes 1 à 4, avec des courants jugés donc plus défavorables auraient fait un temps moins bon que lors des qualifications.



A part le champion olympique masculin Anthony Ervin qui était dans le couloir 3, les huit hommes et huit femmes qui ont remporté les demi-finales du 50m nage libre, nageaient dans les lignes 4 à 8. Un coup de pouce ou un désagrément lié à des différences de courant également observées pour les courses longues distance. Alors pourquoi de telles variétés de courants ? Peut-être parce qu'il s'agit d'une piscine temporaire, et non d'un bassin permanent. La Fédération internationale de natation regarderait de très près ce dossier très polémique.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU