ISL : Entre Indianapolis et Naples, les nageurs ont eu un voyage mouvementé

ISL : Entre Indianapolis et Naples, les nageurs ont eu un voyage mouvementé©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le mardi 08 octobre 2019 à 11h00

Après la première des sept étapes de l'ISL, les nageurs engagés dans cette nouvelle compétition de natation ont connu les plus grandes difficultés à rallier Naples au départ d'Indianapolis.

Les débuts de l'International Swimming League (ISL) ne sont pas un long fleuve tranquille. Si la première étape de ce nouveau circuit professionnel privé de natation s'est parfaitement déroulée à Indianapolis, notamment pour Florent Manaudou, la suite n'a pas été de tout repos. Après l'Illinois, les quatre équipes en lice ont dû rallier Naples pour leur deuxième affrontement. Pour cela, l'organisation n'a pas hésité à affréter un vol privé pour gagner du temps. Mais la météo est venue perturber les plans initialement prévus.

3h30 de bus pour les nageurs

Face aux vents violents qui soufflaient sur la Campanie, l'avion transportant les nageurs a été contraint de tourner autour de Naples pendant deux heures avec l'espoir de se poser. Et étant donné que les conditions qui ne se sont jamais améliorées, l'avion a été dérouté sur Rome. Pour rallier Naples, située à environ 200m au sud-est de la capitale italienne, les nageurs dont font partie les Français Charlotte Bonnet et Jérémy Stravius en plus de Florent Manaudou, ont donc dû prendre le bus, pour un trajet qui a duré trois heures et demi. Un voyage chaotique qui ne les a pas empêchés de rallier la piscine Felice-Scandone, qui accueillera la compétition les 12 et 13 octobre prochains.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.