Eau libre : Les nouvelles occupations de Muller

Eau libre : Les nouvelles occupations de Muller©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 11 octobre 2017 à 09h07

Aurélie Muller a décidé de tout miser sur les JO de Tokyo en 2020 pour enfin conquérir une médaille olympique. Mais en attendant, et alors qu'elle a remporté un nouveau titre mondial sur la distance l'été dernier à Budapest, la protégée de Philippe Lucas a décidé de penser à son avenir, en se lançant dans un BTS diététique. Ce qui a considérablement fait diminuer son temps d'entraînement.

« Je ne nage plus que huit kilomètres le matin. Mais c'était le bon moment, je m'aère l'esprit, je vois autre chose et je prépare l'après. Mon objectif, c'est la médaille d'or à Tokyo et c'est dans trois ans. Il va falloir bien gérer cette période », confie-t-elle à L'Equipe. Si bien qu'elle ne sait pas encore si elle disputera les championnats d'Europe de Glasgow à l'été 2018 : « Philippe (Lucas) aimerait que je les fasse. Lui, ce qu'il veut, c'est les médailles alors que moi, c'est une médaille, celle de Tokyo. Si je peux, je n'irai pas. Mais rien n'est fait. » Quoi qu'il en soit, Miller prendra tout de même part aux championnats de France en petit bassin fin novembre.

 
0 commentaire - Eau libre : Les nouvelles occupations de Muller
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]