Dopage : Le TAS reporte à octobre l'audience de Sun Yang

Dopage : Le TAS reporte à octobre l'audience de Sun Yang©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 20 août 2019 à 18h22

Alors qu'il devait se présenter devant le TAS dans le courant du mois de septembre pour répondre d'une violation des règles antidopage, Sun Yang devra attendre jusqu'en octobre pour connaître son sort et risque une suspension à vie.

Il faudra encore attendre pour Sun Yang. Sacré champion du monde sur le 400m nage libre pour la quatrième fois de suite à Gwangju, le Chinois est au cœur d'un scandale de dopage qui a eu des conséquences lors des Mondiaux organisés en Corée du Sud. Il est, en effet, accusé d'avoir détruit les échantillons prélevés lors d'un contrôle antidopage inopiné en septembre dernier. Une affaire qui avait été rapidement écartée par la Fédération Internationale de natation (FINA) qui, à cause d'un vice de forme, avait blanchi le nageur. Face à cette décision, l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) a fait appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) sans que cela empêche Sun Yang de participer aux championnats du monde. À la suite de cet appel, une audience devait avoir lieu dans le courant du mois de septembre.

Le TAS espère organiser une audience public en octobre

Mais le TAS a été contraint de décaler son calendrier car « en raison de circonstances personnelles imprévues, l'une des parties a dû demander le report de l'audience », assure l'instance dans un communiqué. « Une nouvelle date d'audience va être fixée dès que possible mais l'audience a peu de chance de se tenir avant la fin octobre » ajoute le TAS qui prévoit une audience publique et, notamment, ouverte aux médias. Une procédure exceptionnelle, ce serait le deuxième cas depuis la création du Tribunal en 1984, qui pourrait voir Sun Yang être suspendu à vie. En effet, s'il est reconnu coupable d'avoir délibérément détruit ses échantillons, ce serait sa deuxième suspension lié au dopage, lui qui a déjà été écarté des bassins pour trois mois en 2014. Une telle décision ne pourrait que réjouir certains nageurs comme Mack Horton, qui a défié Sun Yang sur le podium à Gwangju en refusant d'apparaître à ses côtés sur les photos.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.