Divers : L'appel poignant d'Alain Bernard pour sa mère

Divers : L'appel poignant d'Alain Bernard pour sa mère©Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le lundi 22 février 2021 à 11h38

L'ancien nageur champion olympique Alain Bernard lance un appel pour sa mère, qui souffre terriblement après avoir été opérée du dos selon une technique polémique.



Alain Bernard est aujourd'hui un homme et un fils touché. L'un des sportifs français majeurs des années 2000 vit une situation personnelle compliquée après avoir brillé dans les bassins. Le double champion olympique de natation vit des instants difficiles auprès de sa mère, Eliane. Celle-ci souffre terriblement après avoir été opérée avec une technique chirurgicale douteuse. Agée de 71 ans, Eliane Bernard est de la centaine de patients opérés entre 2015 et 2017 à l'hôpital de Gap par un chirurgien du dos dont les pratiques sont très discutées.

Le docteur Gilles Norotte aurait expérimenté la cimentoplastie discale, une nouvelle technique consistant à injecter du ciment dans les disques de la colonne vertébrale. Une technique polémique qui a été jugée « non-conforme » et « non validée en France » par des experts. Plusieurs patients se disent victimes de complications après des fuites de ciment et neuf d'entre eux ont déjà porté plainte contre le chirurgien, récemment suspendu par les autorités médicales.

Bernard : « Je m'inquiète vraiment pour l'avenir »

Tandis que le procureur de Gap a ouvert une enquête préliminaire, Alain Bernard ne supporte pas cette situation terrible après les opérations menées par le chirurgien qui se dit victime d'une campagne diffamatoire et affirme que sa technique est valide. « Ma maman, je lui dois tout. C'est elle qui m'a accompagné tout petit pour apprendre à nager, pour disputer des compétitions, confie l'ancien nageur dans Le Parisien. C'est grâce à elle que j'ai pu pratiquer mon sport et vivre de ma passion. Il est donc insoutenable pour moi de la voir souffrir comme ça. Et surtout de ne pas avoir de solutions pour la soulager à part une nouvelle opération. Mais à son âge, avec les risques du Covid dans les hôpitaux, les cliniques, c'est hyperanxiogène. Je m'inquiète vraiment pour l'avenir. Car elle a déjà dû se faire enlever des fragments de ciment qui se baladaient dans sa colonne. Comment vont évoluer les autres injections ? Va-t-elle pouvoir garder une certaine autonomie avec ses douleurs, ses crises ? C'est un gros stress. »

Bernard : « Je sais que l'esprit du collectif peut avoir un poids très fort »

Celui qui avait décroché la médaille d'or sur le 100 m nage libre aux JO de Pékin en 2008 veut fédérer toutes les victimes. « Si j'appelle tous les patients concernés à rejoindre ce Collectif des " victimes de la cimentoplastie discale ", mais aussi leurs proches qui sont également impactés par cette situation, c'est pour dénoncer cette pratique abusive, recenser un maximum de patients lésés et recueillir leurs témoignages sur leurs douleurs, leur handicap, leur vie détruite. Pour qu'ils ne se sentent pas seuls. Les aider aussi dans leurs démarches, dans les procédures judiciaires qui vont être longues. Car, on doit faire face à un médecin qui a opéré à grande échelle, selon un protocole non reconnu. Le collectif a déjà un avocat et une adresse mail (collectif.cimentoplastie@gmail.com). En tant qu'ancien sportif, je sais que l'esprit du collectif peut avoir un poids très fort. L'union fait la force. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.