Championnats du monde (Séries) : Matinée positive pour les Tricolores

Championnats du monde (Séries) : Matinée positive pour les Tricolores©Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 27 juillet 2019 à 07h31

Malgré le forfait de Charlotte Bonnet pour le 50m nage libre, la matinée du clan tricolore à Gwangju a été positive avec le relais 4x100m nage libre mixte, Jérémy Stravius sur le 50m dos et David Aubry sur le 1500m qui se sont qualifiés.

Charlotte Bonnet a préféré le collectif. Initialement prévue sur les séries du 50m nage libre en début de session matinale à Gwangju, la Niçoise a finalement renoncé à cette épreuve pour se focaliser sur le relais 4x100m nage libre mixte. Avec Clément Mignon, Maxime Grousset et Béryl Gastaldello, les Bleus sont allés chercher le quatrième temps des séries (3'24''27) derrière les Etats-Unis (3'22''70), l'Australie (3'23''77) et le Canada (3'24''09). Une finale où la moitié du collectif tricolore sera remaniée, Mehdy Metella devant prendre la place de Maxime Grousset et Marie Wattel remplaçant Béryl Gastaldello après avoir pris part à leurs finales respectives en début de session de soirée. Absente du 50m nage libre, Charlotte Bonnet a pu assister comme spectatrice au meilleur temps signé par Sarah Sjöström (24''26) devant Cate Campbell (24''40) et Simone Manuel (24''41).


Aubry passe sur le 1500m, Stravius en forme sur le 50m dos



Autre tête d'affiche tricolore présente dans le bassin de Gwangju lors de ces séries, Jérémy Stravius a parfaitement atteint l'objectif. A l'occasion des séries du 50m dos, le natif d'Abbeville est allé chercher le troisième temps (24''76) derrière le recordman du monde Kliment Kolesnikov (24''61) et Michael Andrew (24''70). La seule petite déception côté tricolore vient de Damien Joly qui n'est pas parvenu à se hisser dans les huit premiers des séries du 1500m nage libre, contrairement à David Aubry, médaillé de bronze sur le 800m. Avec la distance avalée en 14'55''51, Damien Joly manque la qualification pour moins d'une demi-seconde alors que David Aubry a signé le septième temps (14'53''38) en battant à cette occasion son record personnel. Impérial sur le 800m, Gregorio Paltrinieri a confirmé sur la distance supérieure avec le meilleur temps (14'45''80). Les séries du 50m brasse féminin, pour leur part, ont vu Yuliya Efimova se contenter du cinquième temps (30''63), loin derrière Benedetta Pilato (29''98), qui a pris le meilleur sur Lilly King (30''18).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.