Championnats du monde : Des records à la pelle !

Championnats du monde : Des records à la pelle !©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 25 juillet 2017 à 19h32

Trois records du monde ont été battus ce mardi lors des championnats du monde de natation à Budapest, par Adam Peaty, Kylie Masse et Lilly King, alors que Katie Ledecky a décroché une douzième médaille d'or mondiale !

Ce mardi 25 juillet 2017 sera à marquer d'une pierre blanche pour Adam Peaty ! Lors des séries du 50m brasse, le nageur britannique avait amélioré son propre record du monde en signant un magnifique 26''10. Et dans la soirée, lors des demi-finales, Peaty, malgré un départ moyen, a fait encore mieux, en passant sous la barre mythique des 26 secondes : 25''95 ! Le champion du monde en titre sera évidemment le favori à sa propre succession lors de la finale mercredi.

Quelques secondes plus tard, un autre record du monde a été battu, à l'occasion de la finale du 100m dos. La Canadienne Kylie Masse (21 ans), médaillée de bronze sur cette distance aux Jeux Olympiques de Rio, s'est imposée en 58''10, soit deux centièmes de mieux que le précédent record, établi par la Britannique Gemma Spofforth aux Mondiaux de Rome en 2009. Il s'agit de la première médaille mondiale de la Canadienne, alors que l'Américaine Kathleen Baker (58''58) et l'Australienne Emily Seebohn (58''59) complètent le podium.

Lors de la dernière épreuve de la soirée, un troisième record du monde a été battu, grâce à l'Américaine Lilly King. La championne olympique du 100m brasse, âgée de 20 ans, a confirmé à Budapest en devenant championne du monde pour la première fois. En 1'04''13, elle bat de 22 centièmes le record de la Lituanienne Ruta Meilutyté, établi aux Mondiaux de 2013 à Barcelone. La reine King a battu sa compatriote Katie Meilie (1'05''03) et la toujours aussi contestée russe Yuliya Efimova, ancienne dopée (1'05''05). Meilutyté finit quant à elle au pied du podium.
Ledecky dépasse Franklin, Bonnet en finale
De son côté, Katie Ledecky est entrée un peu plus dans l'histoire de la natation, en devenant la nageuse la plus titrée dans des championnats du monde. L'Américaine de 20 ans a en effet remporté le douzième titre mondial de sa carrière, effaçant ainsi des tablettes sa compatriote Missy Franklin, grande absente des Mondiaux 2017. Sans aucune rivale, Ledecky a remporté le 1500m en 15'31''82, avec une avance abyssale sur l'Espagnole Mireia Belmonte (15'50''89), la « première des terrestres », comme elle l'a avoué elle-même, et l'Italienne Simona Quadarella (15'53''86).

Une seule Française était en lice ce mardi soir, et elle a brillé. Charlotte Bonnet s'est en effet qualifiée pour la finale du 200m (qui se déroulera mercredi soir en début de programme), en signant le septième temps des séries en 1'56''28. Elle est ainsi la première Française à se qualifier pour une finale depuis le début des épreuves en bassin dimanche. Le meilleur chrono est revenu à Katie Ledecky, en 1'54''69.
Deux titres pour la Chine
Favori du 200m, première épreuve de la soirée à Budapest, le champion olympique chinois Sun Yang (25 ans) a parfaitement tenu son rang en s'imposant en 1'44''39, devant l'Américain Townley Haas (1'45''04) et le Russe Aleksandr Krasnykh (1'45''23). Il remporte ainsi son huitième titre mondial, mais seulement le premier sur 200m. La Chine a glané une deuxième médaille d'or un peu plus tard, grâce à Jiayu Xu (21 ans), qui a remporté le 100m dos, confirmant ainsi sa médaille d'argent de Rio décrochée il y a un an. Xu l'a emporté en 52''44, devant les Américains Matt Grevers (52''48) et Ryan Murphy (52''59), le champion olympique en titre.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Championnats du monde : Des records à la pelle !
  • La natation Française s'est noyée en route..........!

  • ça n'inquiète personne que ces records soient battus sans combinaison ? Les anglais sont devenus depuis Londres les rois du monde (aucun nageur britannique de valeur mondiale avant les JO !)

  • on va bientôt entendre parler d'un nouveau médoc