Championnats du monde (bassin de 25m) : Metella peut viser une médaille sur 100m papillon, Grangeon au pied du podium sur 200m papillon

Championnats du monde (bassin de 25m) : Metella peut viser une médaille sur 100m papillon, Grangeon au pied du podium sur 200m papillon©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 12 décembre 2018 à 16h16

Cinquième temps des demi-finales du 100m papillon, Mehdy Metella sera candidat aux médailles quand Lara Grangeon doit se contenter de la quatrième place sur 200m papillon.

Le compteur de médailles de l'équipe de France reste bloqué à une médaille. Au lendemain du bronze obtenu par Mathilde Cini sur le 400m quatre nages, Lara Grangeon a manqué le coche en finale du 200m papillon. Alors que la Hongroise Katinka Hosszu s'est montrée la plus forte (2'01''60) devant l'Américaine Kelsi Dahlia (2'01''73) et la Japonaise Suzuka Hasegawa (2'04''04), la nageuse de Nouméa n'a pas pu suivre le rythme et termine au pied du podium (2'04''91). La bonne nouvelle du jour pour l'équipe de France vient de Mehdy Metella, qualifié pour la finale du 100m papillon. Le nageur du CN Marseille a signé le cinquième temps des demi-finales (49''77) à huit dixièmes de Caeleb Dressel, auteur du meilleur temps (48''93). La finale est programmée en session de soirée ce jeudi à Hangzhou.


Hosszu battue sur 100m dos,  van der Burgh raccroche sur un dernier titre



Si Katinka Hosszu est allée chercher le titre sur le 200m papillon, « Iron Lady » a été mise en échec sur la distance inférieure. En finale du 100m papillon, la Hongroise a subi la loi de l'Américaine Olivia Smoliga (56''19) pour sept centièmes de seconde alors que la Britannique Georgia Davies et l'Australienne Minna Atherton se partagent la médaille de bronze. Une journée qui a été marquée par la domination américaine sur les relais. Tant sur le 4x50m nage libre mixte que sur le 4x50m quatre nages féminin, les équipes américaines ont écrasé la concurrence avec un record du monde battu à chaque fois. La moisson de médailles pour les Etats-Unis s'est poursuivie avec Blake Pieroni sur le 200m nage libre masculin. Sur le 50m brasse, la Lituanienne Ruta Meilutyte a vu la Jamaïcaine Alia Atkinson prendre le meilleur alors que Cameron van der Burgh a dominé le 100m brasse masculin avant d'annoncer qu'il prenait sa retraire de nageur de haut niveau.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.